Magazine Culture

Le Billet d’humeur Footballistique (épisode 1: défendons la Ligue 1!)

Publié le 17 janvier 2012 par Wtfru @romain_wtfru

Le Billet d’humeur Footballistique (épisode 1: défendons la Ligue 1!)

C’est à la première personne, c’est subjectif, c’est corrosif, c’est un billet d’humeur. Chaque semaine, retrouvez Loic de Footbook l’espace d’un édito relatant ce qui fait l’actualité footballistique.

_

Dans une société où tout le monde prêche le made in France, les produits du terroir et s’offusquent contre la délocalisation, la Ligue 1 semble, malgré tout, échapper à ce marasme.
Sachez qu’il est bien plus logique de supporter le club de sa ville de cœur, ou d’adoption plutôt qu’un club qui ne correspond ni à votre caractère, ni à votre ville. Alors bien sûr, dire que l’on supporte le F.C.Barcelone est bien plus glamour que dire que l’on supporte Dijon ou Amiens mais ce n’est en aucun cas une garantie sur votre connaissance du football, comme beaucoup le laisse entendre. Ce n’est pas parce que, vous, petites gens, vous regardez les scores de votre équipe préférée sur L’Equipe que cela fait de vous un fan inconditionnel.
Ce n’est pas parce que vous supporter l’équipe championne d’Angleterre ou d’Espagne que vous êtes footballistiquement plus intelligent qu’un autre. Cet exemple est criant avec les supporters du Barça qui se croient tout permis, qui osent critiquer à tout va, qui clament sur tous les toits avec les meilleurs joueurs du monde, les meilleurs dirigeants, les meilleurs kinés, les meilleurs intendants. Mais est-ce qu’un entraîneur qui prend un club en DH et qui le monte en Ligue 1 n’a pas plus de mérites qu’un coach au nombre de joueurs et de billets illimités ? Est-ce que Michel Estevan, qui a géré un groupe au faible potentiel n’est pas plus méritant que Pep Guardiola qui entasse les joueurs ultra-talentueux à ne plus savoir qu’en faire ?
Moi, pauvre supporter d’Ajaccio, je m’insurge contre cette politique visant à descendre les clubs français plus bas que Terre tout en mettant les grands clubs européens sur un pied d’estale. Je m’insurge contre les médias qui font passer le championnat anglais, espagnol, italien et allemand avant la Ligue 1. Je m’insurge contre la non connaissance du football français. Ceux qui s’intéressent au football ne connaissent plus les joueurs évoluant en France. Au jour d’aujourd’hui, les gens sont incapables d’énoncer des joueurs d‘Evian-Thonon-Gaillard alors qu’ils sont capables de mentionner quatre ou cinq joueurs de Wigan. Le football français se perd, les connaissances aussi. La culture s’internationalise, tout cela aux dépens de la Ligue 1.
Quel héritage laisserons-nous à nos enfants ? A nos petits-enfants ? Plus le temps passe, moins les gens s’intéressent à notre championnat national et c’est une grande source d’inquiétudes. Alors oui, il est concevable que les gens soient attirés par la richesse, que ces grands clubs les fassent rêver, mais il est bien plus enrichissant de se rapporter aux valeurs françaises, du terroir. Il est bien mieux d’être patriote que de s’accrocher à un rêve inaccessible. Revenons à l’essentiel, oublions le superficiel. La culture du football français, installée depuis la victoire de l’équipe de France en 1998, est en train de peu à peu s’estomper. Pour donner un nouvel élan à celui-ci, il faudrait une victoire ou même un beau parcours de nos Bleus dans les prochaines compétitions européennes et internationales. Espérons qu’il ne faille pas attendre l’Euro 2016 pour relancer un certain attrait pour notre football. Car oui, cela passe par l’équipe nationale. pPr exemple, la Roja fait rêver donc nous nous intéressons à la Liga. Si l’équipe de France se remet à gagner, la Ligue 1 en sera bénéficiaire. Les joueurs reviendront porter les couleurs de clubs français, la Ligue 1 s’épaissira, les spectateurs reviendront, l’engouement sera de nouveau plus fort. Ne manque alors plus qu’un élément déclencheur…

Sachez, Mesdames et Messieurs, qu’il est bien plus beau de s’émerveiller devant un Auxerre-Ajaccio que devant un clasico… Et puis merde, tu préfères pas voir les buts de ton équipe préférée commentés par Messaoud Benterki plutôt que par Thomas Thouroude ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Wtfru 11406 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine