Magazine Culture

Flywires

Par A_girl_from_earth

Flywires.jpg  

FLYWIRES

Avec Chuck Austen au scénario et Matt Cossin au dessin, voici une intrigue futuriste que l'éditeur présente comme "un polar SF explosif, dans la lignée de Blade Runner et de Minority Report, en format comics". Oui c'est assez ça. Une histoire singulière, originale, mais familière, avec beaucoup d'actions et de rebondissements.

A bord d'une arche stellaire ayant quitté la Terre il y a des années pour trouver une nouvelle planète d'accueil, les hommes sont tous reliés par la connexion universelle à l'aide d'une puce dans le cou, procédé qui, dans sa pratique, évoque furieusement la technologie actuelle où l'on est tous quasi aliénés à cette connexion qui nous facilite la vie mais qui nous a enlevé de nos réflexes et de notre autonomie en terme de débrouillardise (GPS, etc).

Tiré de la quatrième de couv':

"Juste le top de la technologie Flywire. Internet sans fil et sans support. Une simple puce implantée derrière l'oreille, à peine visible, qui décrypte vos ondes cérébrales et les transmet au réseau. Vous êtes connecté? Alors pensez à ce que vous voulez, fixez l'image, et vous l'avez! Vos désirs sont des ordres. Sauf que dans ce monde où Flywire est roi, être un "grillé" (déconnecté) est le pire des défauts, voire un crime!"

C'est justement le cas de Kesley Fontine, ancien flic mis à l'index depuis que son connecteur est HS. Les nombreuses questions que l'on va se poser tout le long de cette intrigue explosive débutent quand deux malfrats déboulent par mégarde dans son appartement avec un enfant qu'ils semblent vouloir tuer. Les courses-poursuites vont l'amener à croiser le chemin de Jean, simple opératrice qui va vite se retrouver mêlée malgré elle à cette aventure détonante, et nous conduire de révélations en révélations toutes plus étranges les unes que les autres.

Une lecture intéressante pour les réflexions qu'elles peuvent susciter sur nos sociétés modernes et pour cette intrigue plutôt originale, assez bien ficelée et cohérente, qui donne l'impression de lire en BD un film d'anticipation très contemporain. L'histoire en elle-même m'a semblé un peu complexe par moment, quoique assez classique dans le genre.

Je n'ai pas adhéré tout le long mais on reste accroché car on aimerait vraiment comprendre ce qui se passe, et on s'attache un peu aux personnages principaux au fur et à mesure que l'intrigue se développe, et comme la fin m'a plutôt satisfaite, je reste sur une impression générale positive de cette histoire quelque peu improbable.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


A_girl_from_earth 191 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines