Magazine Cinéma

PARLEZ MOI DE VOUS, film de Pierre PINAUD

Par Geybuss

PARLEZ MOI DE VOUS, film de Pierre PINAUD

Synopsis : À 40 ans, Mélina est la voix la plus célèbre de France. Animatrice à la radio, la nuit à l’antenne elle résout les problèmes affectifs et sexuels des auditeurs avec impertinence, humour et sans tabou. Tout le monde connaît sa voix, mais personne ne connaît son visage.
Dans la vie, elle évite tout contact et vit comme une vieillefille dans les beaux quartiers. Partie à la recherche d’une mère qu’elle n’a jamais connue, elle découvre que celle-ci vit au sein d’une famille nombreuse, en banlieue. Elle décide de s'approcher d'elle, incognito....

Avec Karine Viard, Nicolas Duvauchelle, Nadia Barentin

-toile3.jpg

Mon humble avis :Sublissime Karine Viard, mais ce n'est pas une première, qui porte ce film de la première à la dernière minute. Drôle à ses dépends, parce qu'on aime rire du malheur des autres pour oublier qu'il est aussi le nôtre, très touchante, voire bouleversante quand elle hurle tout son intérieur. Animatrice radio, elle écoute et conseille les autres dans leur intimité. Mais qui l'écoute elle ? Et se laisse-t-elle seulement approcher ? Elégante aussi, classe, parfaite pour nous dresser le portrait du femme qui semble avoir réussi dans la vie. Mélina est une célébrité anonyme qui vit dans un superbe appartements dans les très beaux quartiers parisien. Mais elle vit seule, sans fantaisie, avec son chien, ses tics, ses tocs et ses phobies....  Tout cela parce qu'elle recherche l'amour d'une mère qui l'a abandonnée lorsqu'elle avait 4 ans. Le sujet du film (comment se construire après un abandon et la recherche des "coupables" pour comprendre) n'est pas d'une originalité débordante mais il est traité avec justesse, délicatesse et subtilité. En cela, le film est réussi, indubitablement... Alors, pourquoi pas 4 étoiles ?

Parce que plusieurs bâts blessent... ceux qui ont vu ou qui iront voir le film seront ou pas d'accord avec moi... Je ne peux développer plus que ci dessous, sous peine de spoiler...

Cette apparition soudaine des paparazzi tombe comme un cheveux sur la soupe et ne semble être là que pour passer à l'étape suivante du film. Un alibi, rien d'autre...

Nicolas Devauchelle.... Oh oui, je le trouve charismatique, séduisant, mimi, mystérieux.... Mais comme je vais beaucoup au cinéma, je le vois souvent.... et comme il a une élocution très particulière, brutale, bien à lui et bien j'ai l'impression qu'il joue toujours le même rôle déplacé de film en film... J'aimerai, maintenant qu'il est "installé", qu'il me surprenne un peu.

J'aurais aimé une rencontre / une confrontation plus construtive. Celle choisie par le réalisateur est certes très cruelle et inattendue, mais elle m'a quelque part laissée sur ma faim, même si elle m'a bouleversée.

Enfin, les derniers moments sont très beaux, mais franchement, la leçon de morale ou le conseil d'humanisme de base était inutile et pour moi, comme inapproprié.

Je conclus tout de même en reprenant mes premiers mots... Sublissime Karine Viard qui mérite à elle seule le déplacement, sans compter que le film est tout de même bon et prenant.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Geybuss 1558 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines