Magazine Culture

Les mille automnes de Jacob de Zoet de David Mitchell

Par Sylvie

GRANDE-BRETAGNE

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/3/1/6/9782879297613.jpg

Editions de l'Olivier, 2012

L'un des romans fleuves (700 pages) de cette rentrée littéraire de janvier. L'auteur anglais nous plonge dans l'Histoire du Japon, à l'aube de son ouverture à l'Occident.

Nous sommes en 1799, date qui va sonner le glas de la Compagnie hollandaise des Indes Orientales( Bonaparte occupe les Pays-Bas) ; Dejima, île artificielle de la baie de Nagasaki, est le seul endroit où des étrangers peuvent commercer avec l'archipel nippon. Et ce privilège est accordé aux seuls néerlandais...

Mais en cette période trouble, les navires en provenance de Java se font rares et les Anglais aimeraient bien prendre la place des Hollandais...

Voilà pour le contexte historique, utile de connaitre, si l'on veut suivre l'intrigue....

Intérêt historique donc pour ce roman qui nous plonge avec érudition dans la fin de l'ère Eddo, qui a fait connaître au Japon 200 ans d'isolement total, après la christianisation de Saint-François Xavier.Peu après, expulsion et persécutions des chrétiens, interdiction d'avoir une bible....

C'est pourquoi notre Jacob de Zoet cache sous les combles sa bible héritée de ses ancêtres à son arrivée à Dejima. Il est chargé d'enquêter sur les fraudes de la Compagnie. Ce n'est que le début de moult-es aventures....

Car, bien sûr, David Mitchell, manie le livre d'Histoire avec brio mais n'oublie pas pour autant le romanesque. En effet, Jacob de Zoet va tomber amoureux d'Orito, une savante japonaise férue d'obstétrique, qui va être retenue prisonnière par un moine sadique....

Il n'en faut pas plus pour nous tenir en haleine ; certes, ce n'est pas de la grande littérature, mais, avec un sens certain du récit, on découvre un monde foisonnant aux multiples personnages : magistrats, commerçants, interprètes, moines, savants....

Pour les amoureux du Japon et de l'Histoire. Après 200 pages assez plates, on se laisse facilement prendre au jeu.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvie 700 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines