Magazine

Socio-tourisme

Publié le 25 février 2008 par Poninska

Qui a sauté de joie lorsque Fidel Castro a annoncé qu'il quittait le pouvoir au profit de son frère Raul? George W. Bush! Non. Les exilés cubains! Non. Ce sont les tours-opérateurs bien sûr! Ils vont bientôt (pas demain mais bientôt) pouvoir faire de Cuba une nouvelle destination du tourisme sociologique...

  

Socio-tourisme

Formule pension complète: une boîte de sardine pour 3...

Une nouvelle forme de tourisme se développe dans les pays de l'ex-Union soviétique, le "tourisme sociologique".

Ouvert depuis le printemps dernier, l'Ostel GRD fait partie des nombreux établissements surfant sur la vague post-communiste. Situé en plein coeur de Berlin, l'hôtel propose à ses clients de replonger au coeur de l'ex-RDA avec meubles, téléphones et portait d'Erich Honecker d'époque.

  

Socio-tourisme

A Prague, la "Pension Unitas" est, elle, située dans les locaux de l'ancienne prison de la police communiste. La "chambre" cellule de Vaclav Havel est la plus demandée...

  

Socio-tourisme

En Russie, l'ancienne résidence secondaire (datcha) de Staline a, pour sa part, été réaménagée et propose des nuitées à partir de 60€.

  

Socio-tourisme

Fidel devrait donc se dépécher de vider ses tiroirs avant que des Club-Mediens ne débarquent dans sa chambre. Quant à nous, on se dit que détruire la Bastille était peut être une erreur...C'est vrai qu'ils auraient été bien les touristes dans les cachots de l'ancienne prison, les mauvais payeurs auraient même pu tester la célèbre guillotine!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Poninska 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte