Magazine Concerts & Festivals

The Beat au Depot , Leuven, le 29 janvier 2012

Publié le 29 janvier 2012 par Concerts-Review

The Beat are back!
Direction Louvain, het Depot, toujours au 47 Kapucijnenvoer, pour une dose bien tassée the 2 Tone ska salubre et vivifiant!
The Beat
Naissance en 1978/ break-up en 1983- une reformation éphémère en 2003 - Dave Wakeling ( le guitariste/chanteur), sur la lancée, forme, aux States, The English Beat - 2006, Ranking Roger, au UK, rebondit et relance The Beat avec son fiston comme second toaster!
T'as tout suivi?
OK, entre 1983 et le 21è siècle on pourrait mentionner General Public- Fine Young Cannibals -The International Beat - Big Audio Dynamite- Special Beat - Dexys Midnight Runners etc..., on va pas te casser les burnes!
DSC00952.JPG
Dans le hall, honnêtement garni, des nostalgiques de l'ère skinheads, des bedonnants nourris à la Newcastle brown ale, des rudies à la retraite, quelques pork pie hats ou robes à damier, et une folle envie de faire la fête!
Personne ne sera déçu!
DSC00980.JPG
DSC00996.JPG20h55' le deejay balance une bouillie ska, niveau sonore agressif.
Sept Beat fendent la foule pour investir le podium, ska va chauffer!
Emmenés par dreadlocks Ranking Roger et son ket, Murphy' Ranking' jr. , il y a un drummer, le membre original, Everett Morton - Mickey Billingham aux keys- un sax (Saxa est à l'hospice) , Simeon Murray- une basse, le costaud Andy Pearson et une guitare, Steve Harper!
Attachez les ceintures: 'Whine & grine'; et sa diatribe contre la dame de fer, introduit par le sax et décoré d'une petite démonstration d'Everett.
Déjà les jambes te démangent et à tes côtés, Tania, une Sicilienne pas bidon, se trémousse énergiquement avec ses copains/pines espagnols tout en avalant houblon sur houblon.
Next one is all about you, people: 'Too nice to talk to' , suivie de my favourite blast anti-racist song ' Two Swords' , timeless message DSC01012.JPGsautillant sur fond post punk/new wave/ska!
L'argent, le pouvoir et la cupidité, voilà ce à quoi s'en prend ' Big Shot' , a fucking anthem!
L'euphorie gagne le Depot, the Beat goes on : ' How do you do', suivi de 'Rock the Casbah', la bombe des Clash reprise en chorus fumant...The sharif don't like it Rockin' the Casbah Rock the Casbah...
Un calypso chaloupé sentant bon les Caraïbes: 'Dangerous' et Roger d'annoncer, Ok, vous avez eu votre sieste, voici ce qui fut notre premier single 'Tears of a clown' de Smokey Robinson and the Miracles, ambiance au zénith!
Vous êtes prêts pour a little stroll?
Tu parles, un sprint Cavendish ' Click, click' .
Quoi Roger?
Faster, faster, faster...
Le moteur va exploser, mec!
DSC00985.JPGUn reggae pervers: 'The doors of your heart', Steve Harper sous le feu des projecteurs.
Je dédie 'Best Friends' à Bart et Elio, deux mecs, présents dans la salle, qui s'aiment bien!
En surmultipliée ' Hands off she's mine' , allégresse généralisée dans la fosse et galopade familiale sur scène!
Un zeste de ragga ' Spar wid me' , tu te souviens de Shaggy ou de Shabba Ranks?
Next one will be a bit noisy, déclare le black.
Après les chimpanzés, on craint rien: 'Noise in this world'.
Pas évident de danser avec une pintje en main, Tania et l'Espagne viennent de transformer les premiers rangs en rigole spongieuse, caca, ce soir elle va encore me dire que je sens la bière!
C'est l'Etna en fusion, cette petite.
Si j'étais Haroun Tazieff, je lui proposais le mariage!
Place à la bombe: 'Ranking full stop', pompe, Raymonde, pompe!

DSC00967.JPG

DSC00951.JPG

Et la dance craze se poursuit avec 'Mirror in the bathroom' avec un méchant break bass& drums , papa et junior bounding across the stage!
Bye,bye, Leuven, les Beat retraversent le fleuve formé par les godets renversés par mes voisins.

DSC00999.JPG

DSC00969.JPG
Pas 60', pas sérieux, messieurs, la salle en ébullition et retour des monstres, par les coulisses cette fois!
Où est Junior.. parti pisser sans doute, et Everett aussi, tant pis on commence sans eux..it's me the original D ... 'It's Weird', enregistré par General Public, freestyle toasts envoyés à la vitesse de l'éclair par le petit revenu des latrines, puis un duel avec le paternel, en bas, c'est la folie!
Vous en voulez encore: 'Sooner or later' et pour prendre congé: 'Jackpot'.
Who wants a free Beat T-shirt, Ranking Roger balance le sien dans la salle, son ket fait de même avec la taille S, le band accélère un coup, les toasters se tirent et le sax achève la tirade!
On s'est pas emmerdé!

DSC01037.JPG

Tu dis, Tania?
C'était sympa, mais c'est pas du ska, les Skatalites, eux font du ska!
OK, petite, tu as raison, c'est de l'hybride: ska, ragga, rocksteady, reggae, post punk, dub, Afro-Caribbean, Chutney... on s'en fout, the Beat are back!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte