Magazine Autres sports

Les Points à améliorer: la NFC Est

Publié le 10 février 2012 par Sixverges
Les Points à améliorer: la NFC EstPour débuter cette série d'analyse, à tout seigneur tout honneur, la division des champions du Superbowl, la NFC Est!
-Giants de New York-
Saison régulière: 9-7, Champions de division
Parcours éliminatoire: Champions du Superbowl XLVI
Ce fût une saison 2011 pleine de rebondissements pour les champions. Après avoir commencé la saison 6-2, les troupes de Tom Coughlin en ont échappés 4 de suite, ce qui avait alors mené aux rumeurs habituelles à propose du poste de Coughlin. Mais en regardant bien ça, pourquoi? Les Giants se sont faits battre par les 49ers, les Eagles, les Saints et les Packers durant cette série de défaite et mis à part le match contre les Saints, chaque match s'est terminé par une possesion. La suite des choses nous a prouvée que ce n'étais qu'un petit obstacle sur le chemin du Superbowl pour le Big Blue.
Agents libres potentiels: Mario Manningham, Jake Ballard, Kareem McKenzie, Aaron Ross, Terrell Thomas, Steve Weatherford
Les Giants n'ont pas de besoins criants du coté offensif, avec Eli, Hakeem Nicks, Victor Cruz et Ahmad Bradshaw tous sous contrats. Nicks et Cruz représentent un duo explosif, surtout lorsque Cruz s'aligne dans la ''slot'' et les Pats se sont tirés dans le pied en le surveillant trop étroitement, alors que Nicks et Manningham leur ont fait mal avec 165 verges à eux deux. La ligne offensive n'est pas mauvaise mais 3 partants réguliers ont au dessus de 30 ans et ils repêcheront surement un tackle pour remplacer Kareem McKenzie à l'extrémité de la ligne. Jake Ballard a fait un excellent travail en remplacement de Kevin Boss et il a de bonnes chances d'être de retour en 2012. Le dossier Victor Cruz sera à surveiller au cours de la saison morte, lui qui vient d'affirmer qu'il aimerait bien un nouveau contrat éventuellement.
Du coté défensif, les Giants n'auront pas le choix de magasiner du coté des secondeurs. Michael Boley et Matthias Kiwanuka commencent à avoir des problèmes à suivre le jeu, comme le montre les 121.3 verges au sol accordées par match en 2011. Les Pats ont bien mis cette facette du jeu des Giants en évidence lors du Superbowl, alternant course et courtes passes pour avancer tout au long du match. Les Giants auront le loisir de se concentrer sur les secondeurs intérieurs, car la ligne défensive s'occupe de bien amener de la pression au quart et les postes de secondeurs extérieurs peuvent attendre aux rondes subséquentes. Je verrais bien les G-Men aller chercher un gars comme Dont'a Hightower au prochain repêchage, un gars qui est bon dans toute les facette du jeu et qui peut mettre de la pression au besoin. Avec Corey Webster et Prince Amukamara sous contrat pour l'an prochain, Aaron Ross tentera surement de trouver du temps de jeu ailleurs et les Giants devront aller se chercher un peu de profondeur pour aider le jeune Amukamara dans son développement, lui qui a manqué la majeure partie de la saison 2011.
-Eagles de Philadelphie-
Saison régulière: 8-8, deuxième dans la division
Année frustrante pour les Eagles, eux qui étaient les favoris pour tout rafler en cette année 2011. Comme l'ont déjà prouvé les Rangers de New York et Glen Sather, ce n'est pas par la voie des agents libres que les dynasties sont construites! (Oui oui, je parle de toi Scott Gomez!) Ayant une équipe d'étoile sur papier avec les Vick, Jackson, McCoy, Asomugha, Babin, Cole et compagnies, les Eagles n'ont jamais été capables d'aller chercher la cohésion nécessaire pour atteindre les prédictions des experts.
Agents libres potentiels: DeSean Jackson
La situation contractuelle de DeSean Jackson sera le point le plus important de l'entre-saison à Philadelphie. Même s'il a été une distraction durant toute la saison, les Eagles se doivent de le ramener ou de trouver un autre receveur qui peut exploiter les zones profondes pour permettre de laisser de la place à Michael Vick. La ligne offensive des Eagles est correcte tout au plus, le premier choix en 2011 Danny Watkins ayant déçu. Les Eagles devraient regarder de ce coté dans les rondes tardives du prochain repêchage. Mais avant tout, l'attaque des Eagles dépendra de l'état de santé et des risques que prendra Michael Vick tout au long de la saison. LeSean McCoy vient de connaître une saison remarquable dans une équipe qui semblait déboussolée et perdue, accumulant 20 touchés combinés en plus de 1624 verges totales.
La ligne défensive des Eagles a commencé la saison en retard mais Jason Babin, Cullen Jenkins et le toujours dominant Trent Cole se sont finalement réveillés pour accumuler 34,5 sacks à trois. Pour vous montrer l'ampleur de la statistique, ses trois là ont accumulés plus de sacks que 14 équipes la saison dernière. Not bad. La ligne de secondeur des Eagles représente vraiment leur talon d'Achille, et surement ce qu'ils tenteront d'améliorer en 1ère ronde du prochain repêchage. Luke Kuechly (Boston College) est celui qui représente le meilleur ''fit'' pour les Eagles, étant un secondeur intérieur robuste et qui est à l'aise contre la course. Le trio de demis défensif constitué de Nnamdi Asomugha, Asante Samuels et Dominique Rodgers-Cromartie ne restera surement pas intact, mais même avec deux de ceux-ci, les Eagles seront toujours en voiture. Un bon demi de sureté vétéran aiderait aussi la cause du jeu au sol des Eagles qui ne peut, de toute façon, seulement que s'améliorer l'an prochain.
-Cowboys de Dallas-
Saison régulière: 8-8, 3e dans la division
Une autre saison houleuse à Dallas. Une autre saison à mettre en doute Tony Romo. La routine quoi! Alors que les Giants étaient sur une séquence de 4 défaites consécutives, l'équipe de Jerry Jones était partie pour la gloire. 2 défaites contre ces même Giants plus tard, dont la dernière venant au tout dernier match de la saison régulière qui devait couronner le champion de la division, les Cowboys sont de retour dans la même situation où ils se trouvaient l'an dernier, mais avec un choix au repêchage moins avantageux.
Agents libres potentiels: Aucun de grande importance
Les postes clés sont tous bien définis et en place pour la saison 2012 en attaque pour les Cowboys. Tony Romo sera toujours aussi solide en saison régulière avec l'entourage qu'il a au Texas. Miles Austin, Dez Bryant et Jason Witten sont toujours là et l'éclosion inattendue de Laurent Robinson aide beaucoup Jason Garrett, qui pourra utiliser des formation à 3 receveur qui ressembleront à celles des Giants avec Nicks, Cruz et Manningham. La bataille dans le champ arrière sera chaude entre Félix Jones et la sensation de 2011, DeMarco Murray. Jones tentera pour une énième fois de prouver aux Cowboys qu'il peut être dominant s'il est en santé toute la saison mais sa marge de manoeuvre sera très mince avec le jeune Murray qui grattera pour voir plus d'action. La ligne défensive a connu beaucoup de changements en 2011 et aucun des joueurs en place en ce moment n'est assuré d'un poste en 2012, mis à part Tyron Smith, le choix de 1ère ronde en 2011. Avec un jeu au sol avec un potentiel aussi explosif que celui des Cowboys, l'ajout d'un gros bloqueur au milieu de la ligne sera très important car après le départ d'Andre Gurode l'an dernier, aucun des joueurs ayant essayé de prendre sa place n'a pu s'imposer.
Même si l'arrivée de Rob Ryan a fait du bien à cette défensive en 2011, elle a quand même connu des ratés en fin de saison. Le front seven a bien arreté la course la saison dernière avec l'éclosion de Sean Lee à l'intérieur et la dominance habituelle de Jay Ratliff, comme en témoigne le 7e rang contre la course avec une moyenne inférieure à 100 verges par match. Les Cowboys devront trouver un moyen de contrer la passe s'ils veulent atteindre les plus hauts sommets en 2012. Les rumeurs disent que les Cowboys seraient intéressés à Stanford Routt qui vient d'être libéré par la nouvelle direction des Raiders après s'être fait accordé un contrat de 5 ans pour 54.5 millions l'été dernier. Une option moins coûteuse serait la recrue Janoris Jenkins, un demi défensif physique qui est considéré comme le meilleur à sa position dans le prochain repêchage. Un joueur de ligne défensive pourrait être aussi le bienvenue pour venir appuyer DeMarcus Ware, lui qui est l'âme de cette défensive depuis qu'il s'est pointé le nez à Dallas. Tous les joueurs sont ''corrects'' mais l'arrivée d'un DE explosif comme Nick Perry (USC) serait bénéfique pour un gars comme Ware.
-Redskins de Washington-
Saison régulière: 5-11, dernier de division
Une année qui commençait de si belle façon! Après un départ de 3-1, quelques experts réussissait à trouver des qualités aux Redskins et commençaient même à encenser Mike Shanahan. C'était mal connaître les Skins. Le naturel revint au galop et l'équipe s'embourba dans une série de de 6 défaites consécutives et conclût la saison avec 10 défaites en 12 matchs. La routine quoi!
Offensivement, c'est carrément déprimant. Rex Grossman nous a montré que n'importe qui peut avoir un peu de succès au moments opportuns, mais aussi que le naturel revient toujours nous hanter. La combinaison Grossman et John Beck est une des pire rotation de quart que j'ai vu et Shanahan a poussé l'injure jusqu'à les alterner au courant de la saison. Les rumeurs sont multiples par rapport à ce poste de quart et les gros noms du prochain repêchage seront sortis lorsque Washington parlera au 6e rang. La direction se tournera fort probablement du coté du marché des agents libres pour bouché un trou. Au poste de porteur de ballon apparaît l'espoir de cette équipe. Roy Helu à démontré de belles choses vers la fin de la saison alors qu'il avait une charge de travail complète. Le groupe de receveur des Redskins est anémique, étant constitués de joueurs moyens, les seuls ayant un peu de potentiel étant Anthony Armstrong et Leonard Hankerson, qui pourrait montrer de belles choses l'an prochain s'il reçoit plus de travail. Je verrais bien les Skins descendre dans le repêchage et aller chercher un gars comme Alshon Jeffery, un gros receveur de 6 pied 4 pouce, 233 livres. Un bon receveur pour donner une cible convenable au quart qui s'amènera.
Défensivement, il y a beaucoup plus à se réjouir du coté de Washington. La recrue Ryan Kerrigan a sû s'imposer à sa première saison et devenir un bon complément à Brian Orakpo. Les secondeurs des Skins demeure leur force, avec le bon vieux London Fletcher qui à mené la ligue cette saison avec 166 plaqués, tout ça à 36 ans! la ligne défensive des Redskins est correcte tout plus avec Barry Cofield et Adam Carriker, l'ancien premier choix des Rams, entre autres. La tertiaire est menée par le robuste mais fragile LaRon Landry avec comme meilleur atout en couverture DeAngelo Hall. Les Skins ne sont pas dans le trouble, mais disons qu'une amélioration à Josh Wilson comme 2e demi ne ferait pas de tort. La défensive des peaux rouges s'est classée en milieu de peloton dans la plupart des grandes catégories donc on parle d'une défensive qui, avec un peu d'aide de l'attaque, pourrait devenir très dangereuse. Pour améliorer l'état de tertiare, Morris Claiborne (LSU) ou Dre Kirkpatrick (Alabama) seraient de très bons choix. Si ils veulent aller du coté de la ligne défensive, Quinton Coples, le DE de North Carolina serait un excellent choix, s'il n'est pas encore sorti.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines