Magazine Culture

Luis del Rio-Donoso à la soirée Tiasci-Paalam

Publié le 13 février 2012 par Onarretetout

luisdelriodonosoJe suis arrivé ici, mais personne ne m’attendait.
Qui suis-je pour que quelqu’un m’attende ?
Personne n’attend la trace d’un désespéré dans ses os
Personne n’attend le cri silencieux d’un poète sans oubli
Personne n’attend celui à qui l’on dit qu’il n’est personne
Mais rien n’arrive
   Sans l’attente de quelqu’un
   Ou de quelque chose

Luis del Rio-Donoso parle d’un horizon marqué par la Cordillère des Andes, un horizon qui semble indépassable. Une question le hante : est-ce que j’existe ? Son père, ouvrier typographe, meurt en 1953, quand l’enfant a neuf ans. L’odeur des machines, de l’encre, les lettres de plomb, tout cela s’imprime dans la mémoire et la peau de l’enfant qui va devoir travailler, vendre des journaux, cirer des chaussures… C’est une première blessure. « Toute blessure est double vie ».

Est-ce que j’existe ? Lorsque la dictature de Pinochet brise les espoirs du peuple chilien, Luis subit un simulacre d’exécution. Comment peut-on vivre quand on pense être déjà mort ? Il s’exile au Venezuela, « entouré d’étonnements sans retour » et, ayant tout perdu, il rencontre l’inattendu. L’amour d’une bretonne le mettra sur la route de la France.

Apprendre à 40 ans la langue avec Victor Hugo, avec Arthur Rimbaud, avec l’amour, « la résurrection de la parole ». Vivre « clandestin de parole en parole », écrire pour que « puisse exister ce qui n’a jamais existé ». Etre militant du rêve, descendant lointain d’indiens de la Cordillère :

Mi hogar
es el lugar donde sueño.

Luisdelriodonosophoto
Sueño, le mot qui me reste à l’esprit rentrant chez moi après cette soirée chez Tiasci Paalam où Luis del Rio-Donoso était le poète invité de février, il y a lu ses textes en compagnie de Catherine Jarret.

Vous pourrez atteindre le blog de Luis del Rio-Donoso en cliquant sur la photo ci-contre.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Onarretetout 3973 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine