Magazine Culture

pardon les internets, Je n'ai jamais aimé Whitney

Publié le 13 février 2012 par Newwavehooker

pardon les internets, Je n'ai jamais aimé Whitney

Quand un artiste meurt maintenant j'ai l'impression qu'on devrait mettre ses gouts au placard pour suivre le consensus et la vague d'émotion feinte qui déferle sur internet. Tout le monde est fan, tellement fan que d'un seul coup l'artiste en question se retrouve n°1 des ventes, voire n°2, et n°3 en même temps. Tout le monde est tellement fan, et depuis toujours, qu'il a besoin de se racheter les disques. Pourtant la mort ne devrait rien changer, les fans ont déjà la discographie et les autres s'en foutent apparemment depuis toujours, donc ça ne devrait pas bousculer un classement. C'est logique, non ?Enfin voila, je ne participerai pas à l'hommage, car malgré sa mort, j'avoue que Whitney Houston ne restera pour moi que "la chanteuse à voix" insupportablement insipide, lisse, formaté pour les supermarchés du monde entier. Exactement le truc que tu détestais dans les 90s, la chanteuse que tu zappais direct et contre qui tu hurlais parce qu'elle prenait la place de trucs que tu avais envie d'écouter. Exactement le type de chanteuse qui t'a fait dire qu'il fallait éteindre la radio pour aller fouiller les bacs a disque pour écouter enfin quelque chose avec un peu de relief. De Whitney Houston je ne garderai que le cheesy indigeste d'un "i will always lOOOOoooooove you" hurlé dans mes oreilles dans la sono grésillante d'un Auchan de zone industrielle. Alors oui, je ne suis pas contre entendre un "wanna dance with somebody" comme je ne suis pas contre écouter un gilbert montagné pour rire en soirée, mais ça s'arrête là. C'est toujours triste quand quelqu'un meurt, par contre ça ne me fera pas changer d'avis sur l'artiste. Je détestais. Je déteste toujours.Non mais ne me dites pas que quelqu'un pouvait ecouter un truc comme I believe in you and me ou regarder le clip sans avoir un fou rire ou avoir l'impression d'avoir été tartiné de miel et de beurre pendant 4 minutes. Non merci. Vraiment non.
PS. je recois des messages de gens pas contents, mais ecoutez, comme je le disais sur FB, je fais partie d'une génération qui attendait tranquillement de regarder enfin un clip de Pantera dans Headbanger's ball sur MTV et qui se faisait allumer les oreilles par la B.O de BodyGuard juste avant et franchement a part detruire sa télé, on ne pensait pas à autre chose en entendant ça. ce sont des souvenirs qui marquent à vie, je ne peux pas faire marche arrière et comme dirait Robert Fishman : "Loads of elevators play Celine Dion - that don't make it right."

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Newwavehooker 3778 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte