Magazine Politique

Syrie : la Russie étudie l'envoi de casques bleus

Publié le 13 février 2012 par Plusnet
Syrie : la Russie étudie l'envoi de casques bleus

La Ligue arabe a durci ses mesures contre le régime et a promis d'aider désormais l'opposition. Sur le terrain, les bombardements ont repris lundi à Homs.

• L'envoi de casques bleus à l'étude, la Russie pose ses conditions 
 
La Russie a annoncé lundi qu'elle étudiait la proposition de la Ligue arabe et de l'Onu de déployer une force de maintien de la paix en Syrie mais souhaite plus de précisions sur ce projet. Le chef de la diplomatie Sergueï Lavrov a précisé qu'un arrêt des violences entre forces gouvernementales et rebelles armés constitue un préalable à l'envoi d'une force de maintien de la paix.
«Nous étudions cette initiative et attendons que nos amis des pays arabes clarifient certains points», a-t-il dit, estimant que ce sera chose faite «dans les jours à venir». «Pour déployer une force de maintien de la paix, il faut l'autorisation de la partie qui la reçoit, tout d'abord. Deuxièmement, pour envoyer une mission de maintien de la paix, comme on l'appelle dans le jargon de l'ONU, il faut qu'il y ait une paix à maintenir», a jugé Sergueï Lavrov. La Russie, principal soutien avec la Chine de Bachar el-Assad, a refusé de se ranger aux côtés des Occidentaux pour condamner le régime.
• La Ligue arabe va coopérer avec l'opposition syrienne
 
Lors de sa réunion de dimanche, l'organisation panarabe a annoncé qu'elle allait «ouvrir des canaux de communication avec l'opposition syrienne et lui fournir toutes les formes de soutien politique et matériel». L'organisation panarabe appelle en outre ses membres à rompre leurs relations diplomatiques avec la Syrie. Le chef du Conseil national syrien (CNS), principale coalition de l'opposition, a déclaré sur la chaîne de télévision qatari al-Jezira voir dans ces décisions «les premiers pas» vers la chute du régime.
Damas a, sans surprise, refusé «catégoriquement» ces décisions. La Syrie «a dit dès le début qu'elle n'était concernée par aucune décision prise par la Ligue arabe en son absence», a ajouté affirmé Youssef Ahmad, le délégué permanent de la Syrie à la Ligue arabe. Il a accusé les pays arabes d'être à la solde de l'Occident.
Syrie : la Russie étudie l'envoi de casques bleus
 
• La situation s'aggrave à Homs
 
Les bombardements à Homs ont repris lundi matin. La situation est très difficile dans la ville,attaqués par des dizaines de blindés depuis une semaine.Trente-neuf personnes sont mortes dimanche, privées d'hôpitaux et désormais de pain dans certains quartiers, des milliers de personnes dépendent de l'aide extérieure. «A Homs, les volontaires du Croissant Rouge syrien (CRS) distribuent de la nourriture, des couvertures et de l'aide médicale à des milliers de gens touchés par la recrudescence des violences», affirme par ailleurs un communiqué commun du CRS et du Comité international de la Croix-Rouge (CICR).
Source : LeFigaro

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Plusnet 12554 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines