Magazine Cinéma

film:" L'hirondelle d'or" de King Hu

Par Dina_gar

   Il y a une bonne dizaine d'années étaient  projetés dans une salle parisienne quatorze films inédits d'un inconnu pour moi  , Tsui Hark , de Hong Kong  , des films comme jamais je n'avais vus et je me suis entichée de  ce réalisateur... J'en ai vus plusieurs de ces quatorze et depuis je le suis  fidèlement  , le dernier en date "Détective Dee" m'a enchantée . Tsui Hark  a retrouvé sa veine d'avant son passage peu bénéfique aux Etats Unis....   Et naturellement  j'ai eu envie de voir ses maîtres  dont le fameux King Hu.  La rétrospective  actuelle à la cinémathèque  m'a donné l'occasion de voir "L'hirondelle d'or ".

   J'ai eu l'impression d'avoir déjà vu ce film , tellement les thèmes abordés par ce genre de  films de sabre chinois se retrouvent  souvent...  Exemple de scènes communes à beaucoup de films : les scènes dans une auberge ("L'auberge du dragon " ; la rencontre de deux anciens élèves d'un maître de kung fu , deux élèves qui se haïssent car chacun prétend au titre de Maïtre... ici c'est "Chat-ivre"qui va gagner....

   L'histoire est simple bien qu'elle paraisse compliquée : le fils du gouverneur est prisonnier d'une bande de brigands. Sa soeur, "Hirondelle d'or ", essaie de le délivrer , aidée par un " fou"alcoolique "Chat -ivre" qui cache bien son jeu .

   Un grand plaisir à voir ce film ; il sera projeté encore le samedi 18 février à 14h30 à la cinémathèque et sera suivi d'une table ronde sur "l'apesanteur et la grâce" . La fin est grandiose  comme souvent dans ces films , un combat final  esthétiquement très coloré et beau.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dina_gar 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog