Magazine Culture

Expo Les Mathématiques. Une beauté d’ailleurs, Paris.

Publié le 14 février 2012 par Cardigan @onlyapartmentsF

Ceux qui consacrent leur vie aux mathématiques s’adonnent corps et âme à cette science. Mais pour les communs des mortels, les mathématiques sont souvent inaccessibles, de sorte que nous comprenons jusqu’à un certain stade. Mais pour de nombreuses personnes, sa symbolique évoque des expériences mystiques.

mathematiques <b></div>beaute</b> parisbeaute paris" />beaute paris" title="mathematiques beaute paris" />beaute paris" />

Les symétries cachées qui rôdent notre quotidien, l’exploration et la découverte de la magnificence des mondes parallèles est sans nulle doute une expérience unique en son genre dans le cadre de la pensée humaine. L’exposition Mathématiques: Une Beauté d’Ailleurs, que l’on peut découvrir à la Fondation Cartier de Paris jusqu’au 18 mars met en scène un dialogue entre 6 mathématiciens et 8 artistes contemporains qui débattent sur les mathématiques, et les interprétations qui en découlent lorsque celle-ci est associée aux arts.

Les mathématiciens collaborateurs sont Alain Connes, Jean-Pierre Bourguignon, Sir Michael Atiyah, Nicole el Karoui, Don Zagier, Giancarlo Lucchini, Cédric Villani et Misha Gromov. Ils viennent des quatre coins de ​​la planète et de nombreux domaines des mathématiques: théorie des nombres, géométrie algébrique, géométrie différentielle, topologie, équations aux dérivées partielles, mathématiques appliquées à la biomédecine.

L’exposition a été développé conjointement par l’Institut des Hautes Études Scientifiques (IHÉS) avec l’UNESCO comme partenariat.

Nos mathématiciens sont accompagnés de 8 artistes choisis pour leur compétence, leur polyvalence, leur écoute, et un grand sens de la curiosité et leur dévouement. Ce sont des artistes qui sont déjà intervenus à la Fondation: Raymond Depardon et Claudine Nougaret, Beatriz Milhazes, Takeshi Kitano, Patti Smith, Jean-Michel Alberola, David Lynch, Hiroshi Sugimoto et Tadanori Yokoo. On retrouve également Pierre Buffin et son équipe (BUF).

Ils ont travaillé pour faire de la pensée abstraite des mathématiques une expérience de stimulation de l’esprit et des sens et une expérience accessible à tous.

Cette exposition n’a pas du être facile à organiser. Les mathématiques, après tout, concernent la manipulation de symboles. L’exposition explore son mystère et son originalité.

L’installation de Lynch est un espèce de dôme qui projète 3 animations inspirées des entretiens du cinéaste avec le mathématicien russe Misha Gromov. L’un de ces entretiens explore la nature du feu à travers des formules mathématiques. D’autres nous expliquent la naissance de l’univers et un troisième nous donne un aperçu des travaux scientifiques les plus importantes. La musique de Patti Smith accompagne cette exposition.

Le documentalistes Raymond Depardon et Claudine Nougaret nous proposent de nombreux courts métrages dans lesquels divers mathématiciens nous expliquent comment ils exercent leur art et ce qui les motive à le faire.

Une figure radieuse occupe un espace vide au sein de la dernière salle. Il s’agit d’une pseudo-sphère d’Hiroshi Sugimoto qui représente les formes idéales rêvées depuis plus d’un millénaire par tous les philosophes. Parallèlement, le monde dans lequel nous vivons est soumis continuellement aux contrôles des machines.

Les Mathématiques. Une Beauté d’Ailleurs est une mosaïque cinématographique, artistique, géométrique, algébrique donnant au spectateur l’occasion de découvrir des fragments de cette beauté d’ailleurs: les mathématiques. Pour plus d’informations: http://fondation.cartier.com/en/art-contemporain/26/exhibitions/27/mathematics-a-beautiful-elsewhere/


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cardigan 4102 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte