Magazine Culture

Ministère A.M.E.R. - 95200 (1994)

Publié le 14 février 2012 par Soulbrotha
Ministère A.M.E.R. - 95200 (1994)01. Prélude Au Réveil (feat Hamed Daye)
02. Plus Vite Que Les Balles
03. Un Eté A La Cité
04. Brigitte Femme 2 ... (feat Karl The Voice)
05. Les Rates Aiment Les Lascars (feat Assia)
06. Paradis
07. J'Ai Fait Un Rêve
08. Autopsie (feat Doc Gynéco)
09. Flirt Avec Le Meurtre
10. Les Cloches Du Diable
11. Chap II Acte 20
12. Pas Venu En Touriste (feat Hamed Daye)
13. Nègres De La Pègre
Je n'ai jamais trop été calé sur le Ministère A.M.E.R., je suis de la génération d'après. Quand on a pu observer le triomphe quasi-mainstream du Secteur Ä et les improbables carrières solos de Stomy et Passi (échouées dans des films de série B pour l'un et à la Star Ac pour l'autre), il est peu aisé de se replonger dans le contexte sarcellois et bétonné du Ministère.
J'ai pourtant fait la démarche après avoir lu la passionnante interview de Thibault de Longeville sur l'ABCDR du Son. La grande aventure de Stomy, Passi, Kenzy et Gynéco y est longuement abordée (entre autres choses dans cet incroyable entretien qui remet à plat 20 années de Rap Français), on va dire que ça m'a ouvert l'appétit et puis, après tout, Sacrifice de Poulet est un de mes morceaux Rap favoris de tous les temps...
Le plus marquant dans "95200", ce n'est pas tant les flows de Stomy et Passi (encore hésitants et parfois mauvais mais contrebalancés par une énergie furieuse assez impressionnante) ni même les productions (faites de samples montés de bric et de broc) mais plutôt l'ambiance générale de l'ensemble. Sur ces treize pistes, on ne peut s’empêcher de ressentir un sentiment d'angoisse et d’oppression diffus mais constant.
Cet album nous plonge au cœur de la cité, dans un monde de racailles, de gangsters et de dealers de drogues. Il en ressort une impression étouffante, l'air est irrespirable et le climat est tendu au delà du soutenable. Ce climat, on le ressent particulièrement sur "Un Eté à la Cité", "J'ai Fait Un Rêve" ou "Autopsie" (première apparition d'un certain Doc Gynéco), des morceaux décrivant un quotidien de cauchemar sur un ton particulièrement cynique et blasé. Dans ces moments, ce duo souvent comparé à NWA pour sa teinte gangster est peut être plus à rapprocher de Mobb Deep ("I'm Only 19 but my mind is old" comme ils le diront un an plus tard...).
Parfois, la cocote-minute explose, la rage éclate. "Flirt Avec Le Meurtre" est un des morceaux cultes du groupes: un Stomy furieux crache ses envies d’assassinats sans se contenir sur un riff de guitare Hard Rock particulièrement agressif. Dans ces moments là, le chaud lapin n'est rien d'autre qu'un lascar possédé par la haine.
"95200" est un album clé dans la compréhension de ce qu'a été et de ce qu'est encore le Rap français. Le deuxième album du Ministère A.M.E.R. est avant tout un cri de rage venant tout droit de la banlieue. Il expose un quotidien difficile dans des ambiances tendues. Ici, point de recherche technique dans les flows ni de complexité dans les beats, le message prédomine. 18 ans plus tard, on en est encore là.
Ah et, au fait, la dernière fois qu'on a entendu parler du Stère-mini, c'était au moment de leur duo avec Johnny Halliday. C'est moche.
* Deezer
* Spotify
* Un Eté A La Cité

Minister Ämer - un été à la cité

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Soulbrotha 443 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines