Magazine Autres sports

Le carrousel des quarts-arrières : 1ere partie

Publié le 16 février 2012 par Sixverges
Le carrousel des quarts-arrières : 1ere partie
La saison sur le terrain terminée, celle dans les bureaux commence et les rumeurs fusent de partout, incluant au poste névralgique de quart-arrière. Dans le premier de cette série de 2 articles, on met le focus sur les diverses formations qui ont le plus besoin d’un nouveau meneur.
Catégorie : Urgent besoin de sang neuf
Ces équipes souffrent grandement à cause du jeu erratique de leurs QB. Pour eux, le statut quo n’est pas une option.
Les Dolphins de Miami : Les dauphins apparaissaient sur cette liste à pareille date l’an dernier, mais ils ont choisit de donner une ultime chance à Chad Henne. Résultat : 4 touchés, 4 interceptions et 4 défaites consécutives avant qu’une blessure ne vienne mettre un terme au supplice. Son remplaçant Matt Moore n’a pas été mauvais, mais soyons francs, dans une ligue dont le succès passe de plus en plus par le jeu du gars derrière le centre, il ne sera jamais la solution comme partant. Ces 2 joueurs seront agents libres et le DG Jeff Ireland a déjà confirmé vouloir améliorer la qualité du jeu à cette position, façon polie de dire à Henne et Moore « don’t call us, we’ll call you! ». Quant au 3e QB, il s’agit du revenant JP Losman, un grand talent qui a réussit à être plaqué derrière la ligne de mêlée 5 fois en 15 dropbacks cette saison. Faudra compter des bateaux et non des Mississippis JP!! Après avoir flirté avec le Suck for Luck en mi-saison, Miami a fini en force, en plein le genre de move niaiseux que le CH est en train de faire. Le Fish est donc hors contention pour, non seulement Andrew Luck, mais possiblement Robert Griffin III aussi. L’option la plus plausible pour le moment est que le nouvel instructeur-chef en provenance de l’organisation des Packers Joe Philbin traîne Matt Flynn (un agent libre) dans ses bagages. A moins qu’un certain Manning ne veuille quitter les pâturages de l’Indiana pour les plages de Miami.
Les Browns de Cleveland : Abonnés perpétuels à cette liste, les Browns réussiraient probablement à transformer Drew Brees en passeur médiocre, ce qui nous fait un deuxième parallèle avec le Canadien en deux équipes! Misery loves company qu’ils disaient!! Sur le terrain, Colt McCoy ne l’a pas eu facile en Ohio cette saison, son équipe ne l’aidant pas en le forçant à décocher un nombre anormalement élevé de passes. A ses 5 premières sorties, McCoy a lancé une moyenne de 43 ballons par match, incluant un astronomique 61 tentatives à la semaine 4. C’est beaucoup trop pour cette équipe qui est censée être bâtie autour du jeu de course. Ça s’est un peu replacé par la suite avant que le QB ne se fasse fendre le coco par quelqu’un dont le cerveau se compare désavantageusement à celui d’Homer Simpson, soit James Harrison des Steelers. Sans receveur digne de ce nom, on peut difficilement mettre tout le blâme sur McCoy, mais il a stagné cette année et ses patrons ne lui vouaient déjà pas une admiration sans borne, donc il serait surprenant de le revoir avec un casque orange sur la tête en septembre, même s’il est encore sous contrat pour deux ans. Repêchant au 4e rang et possédant une multitude de choix pour s’avancer au besoin, il serait surprenant que Mike Holmgren laisse Robert Griffin III lui échapper.
Les Colts d’Indianapolis : Les Colts éprouvent un besoin pressant de se trouver un quart-arrière. Si quelqu’un m’avait dit que j’écrirais cette phrase en septembre dernier, je lui aurais respectueusement suggéré de prendre ses médicaments. Sauf que nous en sommes là alors que le règne de Peyton Manning en Indiana s’achève d’une bien drôle de façon. Au moment d’écrire ces lignes, l’option la plus probable est que les Colts refuseront de payer la rondelette somme de 28 millions de dollars américains (seulement 27 974 800 en dollars canadiens, take that suckers!!) et que le vétéran sera libre comme l’air le mois prochain. Le remplaçant est déjà désigné : Indianapolis utilisera le tout premier choix de l’encan 2012 pour mettre la main sur Andrew Luck, le QB qui soulève le plus d’attentes depuis un certain…. Peyton Manning il y a 15 ans!
Les Redskins de Washington : Ils ont vraiment confié les rênes de l’attaque à un duo formé de John Beck et Rex Grossman. On appelle cela courir après le trouble et ils l’ont trouvé! 18 touchés et 24 interceptions plus tard, Mike Shanahan a profité d’une de ses 7 secondes de lucidité par mois pour déclarer que son équipe chercherait de l’aide externe à la position de quart-arrière. Well duh!! De toute façon, Grossman est agent libre et Beck gagne un salaire de teneux de clipboard. Le problème pour les Skins est qu’ils risquent d’être ceux qui n’auront pas trouvé de chaise où s’asseoir lorsque la musique s’arrêtera. Des rumeurs envoient Peyton Manning dans la capitale américaine, mais avec toutes les options qu’il risque d’avoir, voulez-vous bien me dire ce que Manning irait faire dans ce foutoir? Cleveland semble en avance dans la course à Robert Griffin III ce qui laisse Ryan Tannehill comme option en provenance des rangs collégiaux. Peut être que la solution pour les Redskins est de ramasser le joueur qui se fera tasser par Peyton Manning. Mine de rien, ça pourrait leur valoir un Mark Sanchez ou un Kevin Kolb.
Le carrousel des quarts-arrières : 1ere partie
Catégorie : P’tête ben que oui, p’tête ben que non!
Ces équipes misent sur des partants corrects, mais jetteront un œil attentif à toutes les options disponibles afin de s’améliorer.
Les Broncos de Denver : Ils sont l’équipe-poster de cette catégorie. Lorsque John Fox a confié les clefs du char à Tim Tebow en octobre dernier, c’était dans l’espoir que le Jesusback joue suffisamment mal pour que l’équipe puisse s’en débarrasser sans causer d’émeute. Hors voilà, Tebow, aidé il est vrai par des coachs qui ont ajusté le plan de match en fonction de ses capacités, a mené les siens en éliminatoires. Forcé de reconnaître les mérites de son phénomène, John Elway a nommé Tebow son partant pour l’an prochain. Sauf qu’il a tenu ces propos avec l’enthousiasme d’un condamné à mort devant le peloton d’exécution et il s’est empressé d’ajouter que Denver chercherait quand même à s’améliorer au poste de quart-arrière. Un vétéran aguerri au style plus traditionnel (David Garrard, Jason Campbell, Chad Henne…) devrait s’amener à Denver durant l’entre-saison.
Les autres : Deux équipes de la NFC Ouest ont du vivre avec des performances couci-couça de leurs pivots et ne détesteraient certainement pas améliorer leur sort, même si elles ne le diront pas trop fort. Ce sont les Seahawks et les Cards. Les premiers ont connu une bonne deuxième moitié de saison derrière une défensive plus brillante qu’on le pense et un jeu de course revigoré par un RB en BEAST MODE! A 7-9, il n’est pas difficile de penser qu’une arme de meilleure qualité que Tavaris Jackson pourrait donner aux habits de pyjama les 2 victoires manquantes pour être dans la course aux séries l’an prochain. Du côté des Cards, Kevin Kolb a coûté cher, mais n’a pas livré la marchandise. Son contrat devrait lui valoir une seconde chance, mais l’Arizone pourrait nous surprendre. De plus, n’oubliez pas les Bills qui regrettent probablement déjà le contrat fleuve consenti à Ryan Fitzpatrick. L’embauche d’un bon vétéran pourrait mettre de la pression sur le gradué d’Harvard (je le savais que ça vous manquait qu’on dise que Fitz vient d’Harvard!).
Catégorie : Faites de la place pour le # 18!
Ce sera l’histoire à suivre de cette saison morte. Que fera Peyton Manning? L’ennui est que les questions sur sa santé ne sont pas résolues. Avec la période des agents libres qui se mettra en branle le mois prochain, certaines équipes auront de grosses décisions à prendre plus rapidement qu’elles ne le souhaiteraient, probablement sans avoir toutes les données en main. Les Dolphins, les Redskins et les Cards sont les favoris des parieurs à ce moment-ci.
D’autres formations ne sont pas nécessairement dans la grosse misère au poste de quart-arrière, mais sont bâties pour gagner maintenant et pourraient vouloir se mettre all-in en confiant leur attaque à Manning. Les Jets de New York viennent immédiatement en tête. Même si elles sont discrètes sur le sujet, des équipes comme les Ravens et les Niners ne peuvent pas au minimum explorer la possibilité d’acquérir le Sheriff. Les deux demi-finalistes de la campagne 2011 misent sur des défensives dominantes, mais une attaque inconstante qui subirait un électrochoc avec Peyton pour lancer les ballons. La santé du # 18 dictera de la conduite de ces formations. Actuellement, tasser les options présentes dans leur alignement et présumer que Manning sera fin prêt en septembre prochain est un très gros coup de poker à jouer.
Catégorie : Tenir le clipboard, un art à perfectionner!
Finalement, des mouvements habituellement peu suivis auront leur importance. Comme les Bears en ont fait la douloureuse expérience cette saison, compter sur un quart substitut qui peut se débrouiller adéquatement est une nécessité que ne peuvent se permettre d’ignorer les prétendants aux plus grands honneurs.
Alors qu’ils perdront vraisemblablement Matt Flynn, les Packers seront actifs dans ce domaine, tout comme Chicago qui signeront quiconque ne s’appelant pas Caleb Hanie pour seconder Jay Cutler. Une puissance offensive comme les Saints ou une équipe comme les Raiders qui compte sur un QB fragile devront penser à leur affaire aussi. Si les Cam Newton et Andy Dalton ont grimpé la barre pour les recrues, d’autres comme Blaine « le chevreuil » Gabbert en ont drôlement arraché. Il ne serait donc pas surprenant de voir les Jaguars se protéger en mettant la main sur un vétéran de qualité comme police d’assurance. Les Titans devraient se tourner vers Jake Locker en septembre, mais Matt Hasselback est encore sous contrat là-bas pour jouer au mentor (et au remplaçant en cas de catastrophe). Certains partants déchus comme Rex Grossman ou Chad Henne seront en demande pour un tel rôle.
Ça fait le tour des équipes qui seront actives sur le marché des quarts-arrières. Sous peu, nous regarderont quelles options s’offrent à ces clubs.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines