Magazine

[Avenue Q] Internet c’est pour le cul !

Publié le 23 février 2012 par Ladrevert

Epoustoubourriflant !

Il faut à minima un néologisme, une contraction de superlatif pour dire ce que j’ai pensé de ce nouveau spectacle, l’adaptation en français d’une comédie musicale qui a gagné 3 Tony awards aux states.

Le teaser c’était : le croisement du muppets show et de South Park. Autant dire que le grand fan de Jim Henson, Trey Parker et Matt Stone, j’étais impatient de voir le spectacle. C’est la première fois que je vois d’ailleurs en France un show de cette qualité, à noter l’adaptation en français (et avec de légères touches politiques actuelles) de Bruno Gaccio (les Guignols de l’info).

Vulgaire ? je ne sais pas, cru oui, mais tellement bien pensé, il y a une poésie indéniable en plus de l’énergie palpable

Le spectacle suit la vie de plusieurs personnages dans l’Avenue Q, certaines humaines, d’autres des “monster” où l’on voit leur marionnettiste sur scène.

Beaucoup d’énergie, des comédiens chanteurs exceptionnels, des chansons cultes : aux states certaines expressions sont passées dans le langage public : it sucks to be me, ça craint d’être moi. Plein de chansons rigolotes : internet c’est pour le cul, tout le monde est un titi peu raciste…

il y a deux équipes, j’ai eu la chance d’assister à la représentation avec Prisca Demarez : tout simplement exceptionnel. Mais toute l’équipe l’est : Emmanuel Suarez, Alice Lyn, notre indo vietnamienne qui interprète une japonaise que tout le monde prend pour une chinoise…

Bon : je me suis décroché la machoire pendant 2h15, le spectacle est vraiment vraiment une sortie que je recommande.



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ladrevert 1008 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte