Magazine Cinéma

Le top meilleures citations du cinéma français

Par Abelcarballinho @FrancofoliesFLE

 

Tout le monde les connait par cœur, et leur simple prononciation évoque le souvenir d’un film mémorable, voire d’un fou rire, tout aussi mémorable. Les citations de nos films français préférés sont un moyen de partager un moment, mais aussi de se créer des codes communs.

  
  

affichela cite de la peur
  
« Vous voulez un whisky ?
- Juste un doigt.
- Vous ne voulez pas un whisky d’abord ? »
(Gérard Darmon et Chantal Aubry dans La cité de la peur, d’Alain Berbérian)
afficheLaSoupeauxChoux

« Et ben mes cadets, et ben mes p’tits frères, ça commence bien ! ».
(Louis de Funès dans La soupe aux choux de Jean Girault)
afficheAmelie

« C’est l’angoisse du temps qui passe qui nous fait tant parler du temps qu’il fait »
(Audrey Tautou dans Le fabuleux destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet)
afficheJeSuisTimidemaisjemesoigne

« Et…je prends l’assiette, je lave l’assiette, je rince l’assiette… »
(Pierre Richard dans Je suis timide mais je me soigne de Pierre Richard)
afficheLe pere noel est une ordure

« Figurez-vous que Thérèse n’est pas moche, elle n’a pas un physique facile…c’est différent. »
(Thierry Lhermitte dans Le père Noël est une ordure de Jean-Marie Poiré)
Affiche-les-trois-freres

« Une société, c’est comme une montgolfière. Si tu veux que ça monte, faut lâcher du lest. »
(Bernard Farcy dans Les trois frères de Bernard Campan)
afficheLesBronzesFontSki

"Vous avez de la pâte ? Vous avez du sucre ? Avec la pâte, vous faites une crêpe et vous mettez du sucre dessus !"
(Bruno Moynot dans Les bronzés font du ski de Patrice Leconte)
afficheLesTontonsFlingueurs

« Les cons ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnait »
(Lino Ventura dans Les tontons flingueurs de Georges Lautner)
afficheLesVisiteurs

« Mais, Monsieur Ouille, n’essuyez pas avec votre poncho ! »
(Valérie Lemercier dans Les visiteurs de Jean-Marie Poiré)
afficheasterix-et-obelix--mission-cleopatre

« Excusez-moi d’en faire un sac, mais je vais finir dans un crocodile peut-être ! »
(Jamel Debbouze dans Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre d’Alain Chabat)
afficheLaGrandeVadrouille

« Mais dites donc, dites donc, ça fait deux fois que vous me faites ça…vous m’avez déjà pris mes chaussures, maintenant mon vélo !... »
(Bourvil dans La grande vadrouille de Gérard Oury)
afficheLaVeriteSiJeMens

« Je gagne un paquet juste en respirant. »
(Gilbert Melki dans La vérité si je mens de Thomas Gilou)
afficheLaVieLongFleuveTranquille

« Mais Madame mais je vous jure…
- Marie-Thérèse, ne jurez pas ! »
(Catherine Jacob et Hélène Vincent dans La vie est un long fleuve tranquille d’Etienne Chatiliez)
affichehibernatus

« Foutez-moi le camp ou j’te tape ! »
(Louis de Funès dans Hibernatus d’Edouard Molinaro)
afficheLaFolieGrandeurs

« Monseignor, c’est l’or…Il est l’or, l’or de se réveiller…Monseignor, il est huit or ! »
(Yves Montand dans La folie des grandeurs de Gérard Oury)
Taxi

« On est là, comme deux cons, à attendre qu’un insomniaque aille se coucher…y’a pas comme un défaut dans l’énoncé ? »
(Frédéric Diefenthal dans Taxi de Gérard Pirès)
afficheBienvenueChtis

« C’est pas compliqué de parler ch’timi. Par exemple, nous autres, on ne dit pas ‘‘pardonnez-moi, je n’ai pas bien saisi le sens de votre question’’, on dit ‘‘Heiiiin ?’’ »
(Kad Merad dans Bienvenue chez les ch’tis de Dany Boon)
source: http://fr.cinema.yahoo.com/


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Abelcarballinho 11989 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines