Magazine Conso

« C’est une classe où on peut encore se faire plaisir »

Par Middle

« C’est une classe où on peut encore se faire plaisir »

Aujourd'hui Madame Classe moyenne

Nous autres, émission de société de France Inter, livrait le 17 février dernier le témoignage de trois femmes de la classe moyenne. A écouter toutes affaires cessantes.
Mea culpa. Ce blog consacré à la classe moyenne reste très masculin. C’est donc un devoir que de relayer cette émission intitulée La classe moyenne déclassée qui donne la parole exclusivement aux femmes. Marie-France, Claire et Diane ont des revenus qui vont au-delà des minimas sociaux mais pas suffisants pour vivre décemment. Marie-France (1500 € net par mois), mère de trois enfants, est contrainte à 51 ans de vivre avec sa mère. Son dernier luxe : son abonnement au club de gym.
Pour Claire (1500 € par mois, 3000 € pour le couple), la classe moyenne est « celle des soucis ». « C’est une liberté qu’on a perdu. On est descendu d’une marche » confirme-t-elle. Quant à Claire, « funambule » entre classe moyenne et pauvreté depuis trois ans, elle découvre les découverts bancaires et le frigo vide de la fin du mois.
Bien loin des clichés des Desperate Housewiwes, les récits de ces trois femmes sont bien plus révélateurs que n’importe quelle étude de sociologie. L'expression d'une colère sourde encore trop rare.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Middle 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog