Magazine Culture

LE DERNIER VAMPIRE de Jeanne Faivre d'Arcier

Par Phooka @Phooka_Book

LE DERNIER VAMPIRE de Jeanne Faivre d'Arcier
Editions Bragelonne384 pages20 euros
Résumé:
Une série de meurtres étranges frappe les laboratoires de l’Inserm à Paris. Les victimes, de brillants hématologues et cancérologues, ont toutes été vidées de leur sang…Le capitaine Christine Deroche est chargée de l’affaire et pense tout d’abord mener une enquête de routine, mais elle reçoit bientôt des bouquets de fleurs et des messages mystérieux qui font le lien entre son passé et celui de l’assassin. Puis ses proches disparaissent un à un et la mission tourne au cauchemar.Commence alors, pour Christine et son équipe, un voyage dangereux et palpitant, à Paris, Bordeaux et le long de la Garonne, sur la piste d’un meurtrier à la fois victime et bourreau, inquiétant et flamboyant.
L'avis de Dup :


Titre évocateur n'est-ce-pas ? Bit-lit me direz-vous. Et bien non, pas du tout ! Soit il y est question d'un vampire, mais une fois cette donne acquise on se retrouve avec un vrai roman policier. Il ne scintille pas au soleil, il y brûle plutôt, a donc une vie nocturne et est, à son grand damne, immortel.

Un roman policier donc, dans le Paris d'aujourd'hui. Un Paris omniprésent qui tient lieu quasiment de personnage à part entière. Et comme notre vampire a subit sa métamorphose dans cette même ville en 1973, qu'il nous la fait visiter grâce à de nombreux flash-back, on peut constater l'évolution, les changements, mais également l'inverse, certains monuments, voire certains quartiers qui n'ont pas changé et cet aspect du roman est bien passionnant.Le capitaine Christine Deroche se voit attribuer une enquête sur les meurtres d’éminents chercheurs qui ont tous un point commun : ce sont tous de brillants spécialistes en hématologie. Autre point commun, ils ont tous été vidés de leur sang par une ponction des plus suspectes, à la jugulaire. Et si les deux lieutenants qui font équipe avec elle, Patrice Dumont et Amaury La Faille se ruent sur les indices déposés par celui qu'ils appellent désormais Vlad, indices sortis directement du roman de Bram Stoker, Christine elle continue de nier. Terre à terre et pragmatique, elle cherche derrière ces meurtres un psychopathe qui se joue de la PJ, de la Crim' toute entière.Mais lorsque les proches de Christine vont être pris...euh, en "otage" en quelque sorte...il va bien falloir qu'elle accepte l'évidence. Mais ce n'est pas pour autant qu'elle va abandonner sa traque. Tel un pit-bull, bien secondée par son équipe, et malgré un supérieur ripoux, elle ne va rien lâcher, même si elle se trouve de plus en plus impliquée personnellement.Roman captivant, plus que bien ficelé, dont l'un des points forts sont ses personnages. Aussi bien celui du dernier vampire, Donnadieu ( sacré clin d'oeil, alors que ce prénom était très courant au XVIIIe ) qu'on ne peut qu'apprécier, ou du moins avoir beaucoup de compassion en découvrant tout ce qu'il a enduré, aussi bien dans son passé d'humain que celui d'immortel. Mais les personnages de cette unité de la PJ, Christine Patrice et Amaury ne sont pas en reste, ainsi que ceux qui gravitent autour de Christine, Leîla et Suzanne. Tous ont un côté attachant, un quelque chose qui fait qu'on s'y attache. Et là je dois dire que c'est un sacré plus !Roman policier disais-je, mais aussi roman historique. Amateurs de l'histoire de la révolution française, ce livre est fait pour vous ! Les flash-back de notre vampire nous fait revivre tous les épisodes de cette époque tourmentée. Aussi bien du point de vue du peuple que dans les coulisses du "pouvoir". De 1790 à 1793, la révolte qui secoue la monarchie, puis la France toute entière est abordée. Même si je suis passée intentionnellement à côté de ces passages, les intrigues politiques entre girondins, montagnards et autres me lassant ( une petite aversion personnelle avec la politique ), je me dois de signaler ce côté du roman. Pour deux raisons, soit vous êtes amateur et vous aurez plus que votre compte car c'est clair que l'auteur s'est plus que renseignée pour ce livre, soit vous êtes comme moi et la lecture en diagonale de ces passages ne nuit en rien à la compréhension !Bref un roman hors norme, pour tous les goûts, que j'ai eu beaucoup de plaisir à lire. Un roman envoûtant que j'ai eu bien du mal à lâcher avant de tourner la dernière page ! J'ai d'ailleurs un dernier coup de chapeau à donner à cette auteur, car la chute qu'elle a concocté est pour le moins inhabituelle ! Elle est juste comme il faut, comme je l'espérais, et c'est suffisamment rare pour le signaler. Non, non, pas une chute à la guimauve, z'avez qu'à le lire !!!

Un autre avis chez Mythologica par Lauryn

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Phooka 16646 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines