Magazine Cinéma

La science vue par Hollywood

Par Raymond Viger

(Agence Science-Presse)

La science n’a pas le beau rôle au cinéma? Ce n’est pas l’avis du physicien Sidney Perkowitz qui, dans Hollywood Science : Movies, Science and the End of the World (Columbia University Press, 2007, 256 p.), en trace un portrait plus positif que négatif. Certes, la rigueur scientifique n’est pas le point fort d’Hollywood, mais ce n’est pas le point fort de la littérature non plus : si on laisse au créateur toute liberté pour, justement, créer, il faut accepter qu’il tourne quelques coins ronds. Les scientifiques, résume-t-il, agissent généralement comme une clef vers l’inconnu, comme celui qui, dans Stargate (1994) décode le fonctionnement de la «porte des étoiles». Certes, les scientifiques du cinéma sont souvent construits à grands coups de clichés, mais ces clichés ne sont pas entièrement faux, risque Perkowitz: c’est vrai que le scientifique n’est «généralement pas la personne la plus charismatique dans une pièce»…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymond Viger 488 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog