Magazine Culture

Jacques Cheminade : candidat pour Solidarité et Progrès

Publié le 31 mars 2012 par Vindex @BloggActualite

Jacques Cheminade : candidat pour Solidarité et Progrès

Qui est Jacques Cheminade ?
JacquesCheminade, né en Argentine en 1941, est un homme politique et écrivainfrançais. Diplômé de HEC et de l’ENA, il a été fonctionnaire à la Direction desRelations Economiques Extérieures, attaché commercial de l’ambassade de Franceaux Etats-Unis. Peuconnu parmi les milieux politiques, il a pourtant commencé sa carrièrepolitique en 1978, en se présentant aux législatives à Paris, élection àlaquelle il obtient 0,12 pour cent des suffrages exprimés. Il a notammentapporté son soutien aux élections présidentielles de 1981 à Valéry Giscardd’Estaing pour sa politique nucléaire, sa lutte contre le monétarisme et sonsens de la détente. Il avait tenté en vain de recueillir les 500 parrainagespour pouvoir se présenter. Il peut se présenter à l’élection présidentielle en1995 grâce à l’obtention de 556 parrainages. Mais ses comptes de campagne sontinvalidés injustement selon lui et au regard des comptes de campagne d’autrescandidats. Il recueille 0,27 pour cent de voix et doit de l’argent à l’Etat. En2002 et en 2007, il ne peut se présenter, ne réunissant pas assez deprésentations d’hommes politiques locaux. Il appelle néanmoins à voter pourSégolène Royal en 2007. Pendant le référendum sur la Constitution Européenne en2005, il appelle à voter « Non » et se dit pour une autre europe. Cetteannée, Jacques Cheminade a réussi à obtenir 538 signatures. Mais son absencelors des deux dernières élections et son exposition très faible font de lui unquasi-inconnu.
Son parti, sa sensibilité politique
Jacques Cheminade : candidat pour Solidarité et Progrès

Sonparti est dénommé Solidarité et Progrès. Il a succédé à partir de 1996 àdiverses structures comme le Parti Ouvrier Européen (équivalent de l’US LaborParty dirigé par Lyndon LaRouche aux Etats-Unis) ou encore La NouvelleSolidarité, étiquette sous laquelle il s’est présenté en 1995. Son parti estdifficilement classable. Touché par des accusations de dérives sectaires par laMiviludes, il est parfois classé à l’extrême droite, du fait des liens du partiavec Lyndon LaRouche, homme politique américain considéré commeconspirationniste et antisémite. Son parti publie une fois tous les deux moinsune revue : Nouvelle Solidarité. Pourautant, au-delà de ces affaires, le parti Solidarité et Progrès se réclamed’hommes politiques comme Jean Jaurès ou Charles de Gaulle. Jacques Cheminadelui-même se considère comme gaulliste de gauche. Il dénonce l’ultra-libéralismeet le « fascisme financier ».
Son programme pour 2012
Sonprogramme est assez long. Nous allons en résumer le contenu et les principalesmesures pour les grands thèmes de Jacques Cheminade. Concernantsa politique économique, Jacques Cheminade est assez colbertiste etinterventionniste : il souhaite rétablir la souveraineté monétaire desEtats en leur réservant la création monétaire. Cela pourrait permettre selonlui de mettre en place un système de crédit productif public qui amènerait à lacréation de 5 à 6 millions d’emplois en France, en lien avec de grands projetsindustriels, technologiques,… Pour sortir de la crise, il prône aussi la miseen place d’un Glass-Steagall Act (comme Franklin Delano Roosevelt) pour séparerles banques d’investissement et de dépôt afin de minimiser le risque financieret leur impact sur les dépôts des entreprises et les particuliers. Plusgénéralement, il souhaite changer le système monétaire mondial. Apropos d’éducation, il souhaite mettre 1 milliards d’euros à disposition del’école pour baisser le nombre d’élèves par classe et revenir sur lessuppressions de postes. Il souhaite aussi développer des contenus pédagogiquesplus approfondis dès les petites classes.Pourle volet « politique étrangère », il s’oppose au « choc descivilisations » et au néoconservatisme, qui a été poursuivi par BarackObama selon lui. Il prône un dialogue des cultures et s’est prononcé contre leretour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN. Concernantl’immigration, il prône une certaine régulation qui doit être couplée selon luià une politique réelle de développement des pays d’Afrique, hors del’escarcelle du FMI. Il ne remet pas en cause l’apport démographique del’immigration, qui est selon lui nécessaire et facteur de dynamisme. Ilsemble assez critique sur la mondialisation, surtout financière et économique.Il s’engage également à abroger les lois DADVSI et HADOPI. Concernantla recherche, qu’il considère comme une nouvelle frontière, Jacques Cheminadepropose d’intensifier la recherche sur le nucléaire pour aller vers la 4èmegénération de réacteurs nucléaires. Il prône aussi des recherches spatialesvoir la conquête de l’espace. La recherche, selon lui, doit pouvoir faire voiravec les « yeux du futur ».
Nousn’avons pas pu tout dire d’un programme long et très détaillé. Néanmoins ilconvenait de présenter ce candidat peu connu comme les autres, et surtout sonprojet, encore moins connu.  
Pour en savoir plus :
http://www.cheminade2012.fr/http://www.solidariteetprogres.org/
Vincent Decombe

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vindex 2241 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines