Magazine F1/moto

A mi-chemin du GP de Chine: Revue des différentes forces

Publié le 05 avril 2012 par Khymo1 @actumoteurs
A mi-chemin du GP de Chine: Revue des différentes forces

© McLaren Mercedes

A mi-chemin du GP de Chine, comment les uns et les autres se préparent-ils ? Petit tour d’horizon des différentes écuries..

1/ Mac Laren (Mercedes)

Chez les Anglais, pas de remue-ménage, l’accent a été mis sur le confort des pilotes qui ont eu quelques jours pour décompresser ou effectuer d’autres activités, comme Button et son péché mignon, le Triathlon ( avec une excellente 6ème place finale, 1er de sa catégorie ). Dans les hautes sphères, par contre, on reste en état d’alerte, avec un Whitmarsh qui compte bien garder la pression sur le team, de manière à garder le léger avantage technique du début de saison.

2/ Ferrari (Ferrari)

Il y a quelques semaines, Fernando Alonso s’est ouvert un compte officiel Twitter account (@alo_oficial) , ce qu’il a mis à profit durant quelques jours de relâche pour répondre au maximum de questions de fans. Anecdotes, clins d’oeil, histoires, l’Espagnol s’est transformé en écrivain durant quelques heures. 300,000 « followers » lisent ainsi quotidiennement son Twitter. Majorité des réponses et conférence de presse virtuelle sur  www.fernandoalonso.com.  Du côté de chez Massa, on fait ses devoirs en maintenant une grosse implication avec les ingénieurs, en plus de ses autres activités. Luca di Montezemolo lui accorde toujours confiance, mais une nouvelle désillusion en Chine pourrait peut-être sonner le glas de sa carrière plus vite que prévu.

3/ Red Bull Racing (Renault)

On reste dans les petits potins, Narain, le F-duct, tout le monde est pas gentil, etc.. mais au sein du team technique, on travaille d’arrache-pied, et un début d’amélioration sur certaines pièces aéros pourrait être testé dès la Chine. Pour autant, remis de son coup de sang malaisien, Sebastian Vettel se veut serein avant le double rendez-vous sino-bahreïni. « Je suis confiant pour les deux prochaines courses, a-t-il lancé lundi alors qu’il recevait à Paris le Grand Prix 2011 de l’Académie française des sports. Nous avons vécu une bonne course en Australie. En Malaisie, ce fut un peu plus chaotique. C’est vraiment dommage que nous n’ayons pu marquer de points, mais il y a encore beaucoup de courses à venir et nous devrions être en bonne position. »

A mi-chemin du GP de Chine: Revue des différentes forces

© LAT / Lotus

4/ Lotus (Renault)

Pas de communications importantes, si ce n’est celles de Grosjean, inconfortablement installé dans un début de saison et un temps de piste très courts. Boullier espère de son poulain Français, un peu plus de chance chez Lotus, qu’il puisse enfin finir une course, de manière à compléter les télémétries du Finlandais Räikkönen, retraité revenu comme s’il n’était jamais parti. Chez Enstone, on travaille beaucoup à régler ces petits soucis de fiabilité qui irriteraient au plus haut point Eric Boullier, qui aurait poussé « sa gueulante ». Une écurie qui peut vraiment faire mal en Chine.

5/ Mercedes (Mercedes)

On s’amuse du petit Horner qui tempête contre un système qu’il aurait bien aimé avoir. Néanmoins, ça a rué dans les brancards par Norbert Haug, qui tient à trouver une solution rapide à leurs problèmes de dégradation archi-rapide des gommes, alors que la voiture, en termes de performances pures, est très certainement la meilleure cette année. Mercedes filtre ses infos, et pourrait, à l’instar de Red Bull, expérimenter un nouveau package aéro dès le GP de Chine.

6/ Sauber AG (Ferrari)

« Une seule équipe a réussi à signer de bons temps avec tous les pneus et dans toutes les conditions, et c’est Sauber, » confirme Martin Whitmarsh, le patron de McLaren; « Sauber a réussi d’une certaine façon à gérer ses pneus pour qu’ils fonctionnent à la perfection et c’est la clé du succès pour le moment en Formule 1. La fenêtre de performance de ces pneus Pirelli est si étroite que c’est très facile de la manquer, » salue de son côté Christian Horner.

« Checo » Pérez, lui, joue les réalisateurs vidéos, Kamui relit ses « cours ». Comme d’hab’, chez Sauber, c’est austère, rustique, mais efficace. Attention toutefois à ne pas s’endormir sur ses acquis..

7/ Sahara Force India (Mercedes)

Très peu d’informations, il semble que chez Sahara que l’on soit très concentré sur l’analyse des données et un nouveau set aéro.

8/ Toro Rosso (Ferrari)

Idem que chez Force, on reste concentrés de manière à continuer à obtenir de beaux points en Chine. JEV impliqué dans la vie de l’écurie pourrait bien devenir cette année, le « Rookie of the Year »

A mi-chemin du GP de Chine: Revue des différentes forces

© LAT / Williams

9/ Williams (Renault)

Chez Williams, le seul fait marquant, pour l’instant, depuis le GP de Sepang a été la démission surprise d’Adam Parr. Par effet boule de neige, des petites modifs sur l’organigramme des Anglais les ont occupé quelques temps. Petit break pour les pilotes de quelques dizaines d’heures. Maldonado reste concentré et travaille sur sa gestion du stress en conditions de course.

10/ Caterham (Renault)

Ici, on travaille énormément. Chez les ex-Lotus, on essaie de rattraper un retard plus grand que prévu, vis à vis des rivales directes voulues, Toro et Williams. Fernandès veut éviter de courir dans un No Man’s Land comme l’an dernier, ou ils étaient devant HRT/Marussia mais loin de Williams (qui pourtant n’avait pas scoré).

11/ Marussia (Cosworth)

La recherche de nouveaux sponsors se poursuit, ainsi que la mise au point technique de la voiture, par ordinateur, puisque l’écurie n’a pas pu rouler en pré-saison. On a retroussé ses manches et une petite fuite indique que l’on attendrait beaucoup de Pic, qui a impressionné favorablement les décideurs de l’écurie.

12/ HRT (Cosworth)

Un peu comme Marussia. A été sur le devant de la scène « grâce » à l’Affaire Vettel/Karthikeyan. Le team attend toujours des excuses, qui, selon un proche de l’écurie Red Bull « ne viendront jamais ». Travaille pour réussir à rentrer dans les 107% une seconde fois, ce qui sera leur challenge majeur cette année.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Khymo1 13219 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines