Magazine Culture

Un nuage dans la tête - Gilles Abier

Par Emmyne

GABDepuis qu'il est tout petit, Eliot se raconte des histoires. Un rien suffit. Une image, une parole, un objet sont la porte ouverte à des aventures extraordinaires. Seulement voilà, chaque fois qu'Eliot voyage dans sa tête, il garde la bouche ouverte. Au désespoir de ses parents. - Ca te donne un air bête, lui dit son père. - Et c'est vraiment trop laid, ajoute sa mère. Mais rien n'y fait. C'est plus fort qu'Eliot. Alors un jour, la guerre à la gorge déployée est déclarée...

- Actes Sud Junior - Roman Cadet -

- Récit illustré par Kitty Crowther -

C'est une histoire d'histoires. Eliot est garçon de neuf ans à la fois observateur et imaginatif. Le monde l'émerveille, le fait rêver. La bouche ouverte. Cette " beatitude " , qui réjouit ses amis par le récit des aventures qu'il invente, importune les adultes, parents et institutrice qui le préfèreraient plus présent. Bouche fermée.

Après plusieurs tentatives " punitives " pour modifier son comportement, les parents d'Eliot décident de s'immiscer dans son univers en lui racontant une histoire - attention, tu vas avaler un nuage - mais l'enfant se prend au jeu. Il devient mutique, distant, couvant ce nuage dans son ventre qu'il ne veut pas laisser échapper. Ses parents, s'enfonçant dans leur mensonge, essaient  de placer Eliot dans des situations permettant au nuage de s'envoler...

Ce court roman est une bien jolie lecture à offrir, une lecture sur le plaisir de l'imagination, créative et stimulante, sur cette fabuleuse faculté occultée, refusée, pour des impératifs prosaïques d'esthétique et de raison exigés par la société dès l'enfance; une lecture sur le respect de la personnalité. Pour autant, la figure des adultes dans ce texte n'est pas négative, pas de manichéisme enfant-adulte. Au contraire, leurs jeux - mention spéciale à l'institutrice qui s'adresse à ses élèves en vers - , c'est une tendresse qui s'exprime et justement une démarche, une recherche de re-connaissance vers l'enfant. Finalement, ils sont inventifs aussi, ces adultes...

Ce récit est aussi humoristique qu'émouvant, il mêle surprises réjouissantes à une poétique du regard d'enfant. Sous la fantaisie, de belles images qui ne sont pas que celles de l'illustratrice. C'est une histoire d'amour.

- Sélection Prix des Incorruptibles 2007 ( CE2-CM1 ) -

*


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emmyne 573 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines