Magazine High tech

Test : NAS Synology DS112

Publié le 06 avril 2012 par Repostit @S2PMag

Synology, un des acteurs reconnu pour ses solutions de stockage réseau propose depuis peu son DS112, un NAS à une baie terriblement efficace, que nous avons testé…

Test

Un NAS abordable, efficace et sans prise de tête!

Nous vous avions présenté précédemment, après un descriptif des possibilités offertes par les NAS (unités de stockage en réseau), un premier modèle à 2 baies, le Zyxel NSA325, dans un test utilisateur.Au tour aujourd’hui du tout récent DS112 de Synology, une solution une baie, de passer à la moulinette. Autant le dire d’avance, ce « petit » à tout d’un grand!

Le constructeur Synology est réputé dans le domaine, plusieurs de ses produits ayant déjà raflé bon nombre de notes maximales lors de tests chez nos confrères. Dernier modèle en date destiné aux particuliers et petites entreprises, le DS112 fait partie de la série x12, le x symbolisant chez Synology le nombre de baies pouvant accueillir des disques durs. Nous avons choisi de vous présenter ce modèle, puisqu’il semble allier un excellent compromis entre performances, facilité d’utilisation et prix.

Un boîtier sobre

3,2,1 Prêt à servir!

Le DS112 est livré avec tout ce qu’il faut pour être mis en service en 2 temps trois mouvements, mis à part un disque dur 3,5″ (ou 2,5″ avec un adaptateur de taille) à la norme SATA II/III d’une capacité maximale de 4To qu’il faudra acquérir séparément, comme la plus part du temps lors de l’achat de ce genre de produits. Mais rien ne vous empêche de récupérer le disque dur de votre ancien PC!

Le boîtier du NAS s’ouvre en coulissant ses deux moitiés entre elles, révélant un connecteur SATA II/III et deux simples petits guides servant à aligner le disque dur pour l’y connecter. Le boîtier refermé, et verrouillé par les vis fournies si besoin est, il ne reste plus qu’à lui connecter son alimentation (transfo 9V) et son câble Ethernet vers votre routeur ou un hub. Le plus dur est pour ainsi dire fait, puisqu’il ne reste plus qu’à insérer le disque optique d’installation dans votre ordinateur, qu’il s’agisse d’un PC sous Windows ou sous Linux ou encore d’un Mac. Et oui, Synology a pensé à tout le monde, en développant les logiciels d’installation sur ces trois plates-formes, ce qui s’avère un réel plus par rapport à la concurrence. Le logiciel d’installation vous demandera quelques informations simples après avoir identifié le DS112 comme « Diskstation ». Il y installera ensuite la partie logicielle et le fera redémarrer pour le rendre opérationnel, le tout en une petite dizaine de minutes. Que ce soit sur PC, Mac ou Linux, d’une fois installé, le DS112 s’affiche dans le navigateur de fichiers, avec ses 4 répertoires par défaut, qu’on pourra compléter à l’envie par la suite, soit : music, photo, public et video.

Avant de passer à son interface web, ses fonctionnalités et performances, un petit mot tout de même sur le boitier. Sobre, de blanc vêtu, il présente en facade les leds d’état de l’alimentation, du disque dur, de la connection réseau et un simple bouton de mise en route. Il faudra passer à l’arrière de celui-ci pour y trouver deux ports USB 3.0 ainsi qu’un port e-SATA en plus de la fiche d’alimentation et de celle Ethernet. En petit ventilateur de 60mm garde le système au frais dans une agréable quiétude (18,4 dB(A)). La finition de l’ensemble est bonne, même si ce genre de produit a plutôt pour vocation de se faire oublier par sa discrétion et sa transparence d’utilisation, qui se veulent les principales qualités recherchées.

DSM 4.0, l’interface web miracle

Là ou Synology fait la différence avec la concurrence, c’est dans le soin apporté à la partie logicielle de ses NAS, et plus spécialement dans l’interface web en Ajax, le DSM, actuellement en version 4.0. Comprenez par là que même recelant des fonctionnalités très poussées, elles se configurent de façon très intuitive, ne nécessitant pour ainsi dire pas le passage par la lecture du mode d’emploi ou des bulles d’aides, ni d’être le moins du monde habitué avec le monde des serveurs. Et en plus, cette interface web, accessible par une adresse réseau déterminée lors de l’installation, tout comme le mot de passe et le login, est fluide et esthétiquement réussie. A la première connexion, une fenêtre d’accueil nous propose de découvrir les principales fonctionnalités du Disk Station Manager (DSM), Gestionnaire de stockage, dossiers partagés, accès aux fichier par le biais du navigateur web (Filestation), centre de paquets permettant l’ajout de fonctions par téléchargement d’un simple clic, Cloud Station, pour la synchronisation des fichiers sur divers ordinateurs et, finalement, EZ-Internet offrant la possibilité de créer son Cloud de fichier à domicile, pour y accéder depuis n’importe où via internet. Sur la partie droite de l’interface, la santé du système est affichée, entre temps d’activité, moniteur de ressources (RAM et CPU) et débits de données, ainsi qu’un journal de l’activité et la liste des clients connectés y sont clairement présenté. 5 icônes prenant place sur la gauche donnent un accès rapide aux fichiers (File Station), au panneau de configuration, au centre de paquets, à une aide en ligne ainsi qu’au démarrage rapide. La barre d’écran supérieure permet quand à elle d’accéder à la configuration des paquets installés (serveur mail, serveur internet, etc…) et agit comme un raccourci général.

Test : NAS Synology DS112

Une interface magique pleine de ressources offrant une configuration au top des services

Fonctionnalités

Après un aperçu de cette très ergonomique interface, voyons ce que nous offre comme fonctionnalités ce DSM 4.0 sur le DS112. Au passage, les mises à jour du système se font en ligne, et il est possible , en cochant un bouton radio, de faire un check régulier  et d’afficher dans le panneau d’accueil la disponibilité d’une nouvelle version pour l’installer d’un clic après téléchargement.

Au niveau du multimédia, différents paquets sont disponibles. Photo Station, comme son nom l’indique, officie en tant que serveur d’images sur le réseau, en DLNA, pour afficher ses images sur un appareil compatible (Smart TV, Smartphone, Xbox, Playstation, etc…). Audio Station fait de même pour la musique, tandis que le Serveur Multimédia se propose de lire les films en streaming sur le réseau de la même manière. Un serveur iTunes, pour ceux qui voudraient centraliser et stocker leur bibliothèque musicale à la Pomme, est également disponible et accessible directement depuis iTunes d’une fois activé. Enfin, Logitech fournit égal son serveur de fichiers pour le streaming musical, pour ceux qui utiliseraient des produits de la firme de Morges. La liste des formats de fichiers audio et vidéos est très complète, et permet de profiter d’un contenu très large (cf. liste dans la fiche technique).

Il est possible d’installer une foule d’autres fonctionnalités très intéressantes. Un serveur web, PHP/mySQL, WordPress, ainsi que Webalizer, un générateur de statistiques de visites web, pourront intéresser ceux qui veulent héberger leur propre site les doigts dans le nez, tandis que Mail Station vous permettra de bénéficier à domicile de votre propre Webmail. Un serveur FTP, VPN, DHCP ou LDAP peuvent également être démarrés, offrant ainsi des fonctionnalités propres aux petites entreprises, avec une facilité de mise en place qui risque de faire frémir plus d’un informaticien réseau. Un antivirus s’invite à bord, pour le scan des fichiers de façon transparente, que vous aurez peut-être récupérés sur les réseaux BT, eMule, Rapidshare & Co par le biais d’un autre module, Download Station, qui se charge de télécharger les fichiers que vous lui indiquez, vous évitant ainsi de laisser tourner votre PC 24/24. Pour ceux qui s’intéressent à la vidéosurveillance par le biais de caméras IP, il est possible d’installer un module nommé Surveillance Station. Il permet de visualiser en direct, d’enregistrer et même de vous signaler des événements irréguliers captés par la caméra IP. Enfin, pour ceux qui souhaitent partager leur imprimante sur le réseau, il est possible de configurer simplement ce service, tandis que les périphériques AirPrint et le service Google Cloud Print sont supportés.

Les utilisateurs d’iPhone et sous Android peuvent en outre bénéficier d’Apps gratuites dédiées, comme DS Finder pour le monitoring du système à distance, DS File pour accéder à vos fichiers, DS Audio pour la musique ou DS Photo pour les images, et enfin, DS cam pour visionner vos caméras IP en streaming live.

Sauvegardes et performances

Un NAS se doit d’offrir un ou plusieurs services de sauvegardes, puisqu’il s’agit là d’une fonction essentielle de ce genre de produit. Encore une fois, Synology excelle. Tout d’abord, Time Backup propose un système permettant une sauvegarde de différentes versions de vos fichiers, à la manière de ce que fait Time Machine sur Mac. Bluffant! Il peut être doublé par HiDrive Backup, pour la sauvegarde et la restauration des fichiers à des dates définies, avec la possibilité de réaliser les tâches sur un serveur distant, tandis que le Data Replicator autorise la réalisation d’un clone de vos données sur un disque externe en USB 3 ou e-SATA. Enfin, il convient de souligner que les utilisateurs Mac pourront très simplement, après avoir indiqué un répertoire de sauvegarde, configurer leur sauvegarde Time Machine pour qu’elle se réalise sur le DS112…

Test : NAS Synology DS112

Pour les utilisateurs Mac, Time Machine est parfaitement compatible

Du côté des performances, le fabricant affiche des taux de transferts de 109 Mo/s en lecture et de 70 Mo/s en écriture, chiffres que nous avons approchés avec le WD Caviar Green de 1To installé à bord pour réaliser ce test. Le système embarque en outre un CPU cadencé à 1,6 Ghz et est épaulé par 256Mo de DDR, donnant lors des tests de tous les services décrits ci-dessus une agréable sensation de vitesse. D’autre part, le cryptage des données peut être activé, tandis qu’un monitoring S.M.A.R.T de l’état de santé du disque dur permet de prévenir des défaillances de celui-ci et de minimiser le risque de pertes de données, ce qui s’avère crucial sur un système à une baie ne permettant pas le mode miroir en RAID.

Le NAS 1 baie du moment

Pour ceux qui cherchent un NAS une baie accessible et très fourni en fonctionnalités devraient sérieusement envisager de considérer le DS112. Proposé à un tarif très raisonnable (prix indicatif au lancement de 199.- sans disque dur), son interface web s’octroie la palme dans le domaine, alors que ses fonctionnalités sont aussi complètes qu’abouties.

Eric Rivera

Performances:

★
★
★
★
½
 

Interface:

★
★
★
★
★
 

Fonctionalités:

★
★
★
★
★
 

Fiche Technique

Matériel

  • Fréquence du processeur : 1.6GHz
  • Moteur de cryptage matériel
  • Mémoire : DDR3 256MB
  • Disque dur/SSD interne : 3.5″ or 2.5″ SATA(II) X1 (Avec support de disque 2,5″ optionnel) (Disque dur non inclus)
  • Capacité interne maximale : 4TB (1X 4TB HDD)
  • External HDD Interface : Port USB 3.0 X 2, Port eSATA X 1
  • Dimensions (HxLxP) : 166 X 71 X 224 mm
  • Poids : 0.72 Kg
  • Réseau local : Gigabit X1
  • Veille sur le réseau local/sans fil
  • Ventilateur du système : 60x60mm x1
  • Prise en charge sans fil
  • Nuisance sonore : 18.4 dB(A)
  • Rétablissement de l’alimentation
  • Voltage continu d’alimentation en entrée : 100V jusqu’à 240V
  • Fréquence d’alimentation : 50Hz jusqu’à 60Hz, Monophasé
  • Consommation électrique : 13,2W (accès) ; 5,04W (hibernation du disque dur)
  • Température de fonctionnement : 5°C jusqu’à 35°C (40°F jusqu’à 95°F)
  • Température de stockage : -10°C jusqu’à 70°C (15°F jusqu’à 155°F)
  • Humidité relative : 5% jusqu’à 95%RH
  • Altitude de fonctionnement maximale : 10,000 pieds
  • Certification : FCC Class B, CE Class B, BSMI Class B
  • Garantie : 2 Années

Applications

  • File Station
  • Lecteur virtuel
  • Dossier distant
  • Serveur de messagerie
  • Protocoles reconnus : POP3, SMTP, IMAP
  • Serveur FTP
  • Contrôle de la bande passante, Plage de ports FTP passifs personnalisée, FTP anonyme, Journal des transferts
  • Web Station
  • Hôte virtuel (jusqu’à 30 sites Web)
  • PHP/MySQL
  • Prise en charge des applications tierces
  • Serveur d’impression
  • Nbre d’imprimantes max : 2
  • Protocoles d’impression : LPR, CIFS, Apple AirPrint, Google Cloud Print, Serveur d’impression multifonction (Seules les imprimantes PostScript USB sont pris en charge dans un environnement MAC)
  • Applications iOS/Android
  • DS photo+
  • DS audio
  • DS cam
  • DS file
  • DS finder
  • Applications Windows Phone
  • DS finder

Paquets supplémentaires

  • Surveillance Station
  • Nombre de caméras IP maximal (licences requises) : 8 (1 licence gratuite) (Voir toutes les caméras IP prises en charge)
  • Nombre total d’images par secondes (IPS) : 80 FPS @ D1 (NTSC:720×480, PAL:720×576), 20 FPS @ WXGA (1280×800).
  • Directory Server
  • LDAP Directory Server
  • Sauvegarder et restaurer la base de données LDAP
  • VPN Server
  • Connexion maximales : 5
  • Méthode VPN : PPTP, OpenVPN
  • DHCP Server
  • DHCP Server indépendant sur différentes interfaces réseau
  • Prise en charge de sous-réseaux multiples
  • Réservation d’adresse
  • Syslog Server
  • Connexion SSL
  • Rotation du journal : 6 mois, 1 an, 2 ans, 3 ans
  • Notification par e-mail
  • Mail Station
  • Interface Webmail pour le serveur de messagerie
  • Réception de courrier de boîtes POP3 multiples
  • Serveur SMTP personnalisable
  • Antivirus Essential
  • Analyse complète du système
  • Analyse programmée
  • Personnalisation de la liste blanche
  • Mise à jour auto des définitions de virus
  • Time Backup
  • Nombre de tâches maximales : 2
  • Versions de fichier multiples retenues
  • Restauration instantanée des fichiers
  • Cloud Station
  • Maximum comptes utilisateurs : 4
  • Retenir l’historique et versions de fichier supprimées
  • HiDrive Backup
  • Sauvegarder les données du DiskStation sur le stockage en ligne STRATO HiDrive
  • Photo Station
  • Format d’image pris en charge : BMP, JPG (jpe, jpeg), GIF, RAW (arw, srf, sr2, dcr, k25, kdc, cr2, crw, nef, mrw, ptx, pef, raf, 3fr, erf, mef, mos, orf, rw2, dng, x3f)
  • Format vidéo pris en charge : 3G2, 3GP, ASF, AVI, DAT, DivX, FLV, M4V, MOV, MP4, MPEG, MPG, QT, WMV, XviD, RM, RMVB, VOB, RV30, RV40, AC3, AMR, WMA3
    L’utilisateur peut cliquer sur les formats vidéo suivants et les télécharger: RM, RMVB, VOB, RV30, RV40, AC3, AMR, WMA3, mais impossible à lire dans Photo Station en tant que vidéo compressée Flash.
  • Audio Station
  • Format audio pris en charge (mode USB) : AAC, FLAC, M4A, MP3, Ogg Vorbis, WMA, WMA VBR
  • Format audio pris en charge (mode Lecture en continu) : MP3, M4A, M4B
  • Formats de listes de lecture pris en charge : M3U, WPL
  • Radio Internet : SHOUTcast, Radioio
  • Serveur iTunes
  • Formats audio pris en charge : MP3, M4A, M4P, WAV, AIF. La musique aux formats WAV et AIF peut être lue en continu, mais les métadonnées (ex. : titre, album) ne peuvent pas être indexées sur iTunes
  • Format vidéo pris en charge : M4V, MOV, MP4
  • Formats de listes de lecture pris en charge : M3U, WPL
  • Serveur multimédia DLNA/UPnP
  • Prise en charge de la PS3/Xbox 360
  • Format audio pris en charge : AAC, AIFF, APE, FLAC, M4A, Apple Lossless, MP3, Ogg Vorbis, PCM, WAV, WMA, WMA VBR, WMA PRO, WMA Lossless
  • Formats vidéo pris en charge : 3GP, 3G2, ASF, AVI, DAT, DivX, DVR-MS, ISO, M2T, M2TS, M4V, MKV, MP4, MPEG1, MPEG2, MPEG4, MTS, MOV, QT, SWF, TP, TRP, TS, VOB, WMV, XviD, RMVB (les véritables capacités en lecture peuvent varier en fonction du client DLNA/UPnP)
  • Format d’image pris en charge : BMP, JPG (jpe, jpeg), GIF, ICO, PNG, PSD, TIF (tiff), UFO
  • Download Station
  • Protocoles de téléchargement pris en charge : BT/HTTP/FTP/NZB/eMule
  • Nombre maximum de tâches de téléchargement concomitantes : 30
  • Paquets fournis par un tiers
  • phpMyAdmin
  • Webalizer
  • Logitech Media Server
  • WordPress

Protocoles réseau

  • CIFS
  • AFP
  • NFS
  • FTP
  • WebDAV
  • iSCSI
  • Telnet
  • SSH
  • SNMP
  • VPN (PPTP, OpenVPN)
  • Système de fichiers
  • EXT4
  • EXT3(disque externe uniquement)
  • FAT (disque externe uniquement)
  • NTFS (disque externe uniquement)
  • Gestion du stockage
  • Taille de volume (système de fichier) maxi : 16TB
  • Nombre max de volume interne : 1
  • iSCSI Target max # : 10
  • iSCSI LUN max # : 10
  • Type de RAID pris en charge : Basic
  • Possibilité de partage de fichiers
  • Nbre maximum de comptes utilisateur : 2048
  • Nbre maximum de groupes : 256
  • Nbre maximum de dossiers partagés : 256
  • Nombre max de connexions CIFS/AFP/FTP concomitantes : 128
  • Liste de contrôle d’accès Windows (ACL)
  • Intégration de domaine Windows ADS
  • Connexion des utilisateurs au domaine via Samba/AFP/FTP/File Station
  • Solutions de sauvegarde
  • Sauvegarde réseau
  • Sauvegarde locale
  • Sauvegarde de bureau (application de sauvegarde Windows : Synology Data Replicator 3, Mac : Apple Time Machine)
  • Synchronisation de dossier partagé – nombre de tâche max : 2
  • Sauvegarde de la configuration

Sécurité

  • FTP sur SSL/TLS
  • Blocage IP automatique
  • Pare-feu
  • Sauvegarde réseau cryptée sur Rsync
  • Connexion HTTPS
  • Gestion
  • Mise à niveau automatique de DSM
  • Groupe d’administrateurs
  • Notification Push – MSN/Skype/appareils mobiles
  • Notification par e-mail/SMS
  • Quota d’utilisateur personnalisé
  • Prise en charge de Syslog
  • Prise en charge du DDNS
  • Prise en charge d’IPv6
  • Prise en charge du réseau local virtuel
  • PPPoE
  • Point d’accès
  • Moniteur de ressources
  • Gestionnaire de connexion
  • Gestion des onduleurs
  • Marche/Arrêt programmé
  • Ports HTTP/HTTPS de l’interface de gestion personnalisée
  • Gestion HDD
  • Hibernation du disque dur
  • S.M.A.R.T.
  • Mappage dynamique des secteurs défectueux

Utilitaires

  • Synology Assistant
  • Synology Data Replicator
  • Clients pris en charge
  • Windows XP et versions ultérieures
  • Mac OS X 10.5 et ultérieur
  • Ubuntu 9.04 et versions ultérieures

Navigateurs pris en charge

  • Chrome
  • Firefox
  • Internet Explorer : 7, 8, 9
  • Safari (MAC) : 4, 5
  • Langue
  • English, Deutsch, Français, Italiano, Español, Dansk, Norsk, Svensk, Nederlands, Русский, Polski, Magyar, Português do Brasil, Português Europeu, Türkçe, Český, 日本語, 한국어, 繁體中文, 简体中文

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Repostit 4633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine