Magazine Info Locale

Aung San Suu Kyi rencontre les chefs de l'ethnie rebelle karen pour construire avec eux la paix et la réconciliation nationale en Birmanie

Publié le 08 avril 2012 par Pierremartial
Reconstruire une Birmanie pacifiée et égalitaire est une des priorités d'Aung San Suu Kyi. Elle l'a dit au cours des nombreux meetings qu'elle a tenus ces dernières semaines aux quatre coins du pays. Elle l'a annoncé aux différentes ethnies en guerre depuis des années contre le pouvoir central. Elle l'a répété au gouvernement birman en y mettant toute sa calme mais déterminée autorité. Et, après sa triomphale victoire aux élections parlementaires, elle a obtenu que le Président Thein Sein rencontre en personne les chefs rebelles karens, une des plus puissantes ethnies, et s'engage avec eux sur un véritable traité de paix, prenant en compte les intérêts de chacun, de part et d'autre. Les derniers prisonniers politiques karens devraient être libérés prochainement et des observateurs internationaux auront la possibilité de contrôler, sur le terrain, la réalité de cette paix tant attendue. C'est pour remercier Aung San Suu Kyi de son engagement obstiné et inlassable en faveur de la paix et de la démocratie que les leaders karens, dont Zipporah Sein, la secrétaire générale de l'Union Nationale Karen (KNU), sont allés lui rendre visite, chez elle, aujourd'hui. C'est également afin de s'engager, à ses côtés, à une réconciliation nationale et à la reconstruction d'une Birmanie libre, égalitaire, démocratique et épanouie. Pierre MARTIAL Ecrivain - journaliste Aung San Suu Kyi rencontre les chefs de l'ethnie rebelle karen pour construire avec eux la paix et la réconciliation nationale en Birmanie
Aung San Suu Kyi, site français d'information et de soutien à Aung San Suu Kyi et à la Birmanie / Myanmar

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pierremartial 482202 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine