Magazine Beaux Arts

Renoir, Entre bohème et bourgeoisie : Les jeunes années. Kunstmuseum de Bâle

Publié le 16 avril 2012 par Kenza

Renoir, Entre bohème et bourgeoisie : Les jeunes années. Kunstmuseum de Bâle

Pierre-Auguste Renoir, En été, 1868, Nationalgalerie, Staatliche Museen zu Berlin, photo: Jörg P. Anders

Renoir, Entre bohème et bourgeoisie : Les jeunes annéesdu 1er avril au 12 août 2012Kunstmuseum de Bâle

Renoir, Entre bohème et bourgeoisie : Les jeunes années. Kunstmuseum de Bâle

Pierre-Auguste Renoir, Portrait de Frédéric Bazille 1867  © Musée Fabre Montpellier/Musée d'Orsay Paris/Hervé Lewandowski

 Pierre-Auguste Renoir (1841-1919) compte parmi les peintres français qui ont inventé l'Impressionisme au début des années 1870. Au moyen d'une palette claire, d'une touche légère et de motifs issus de la vie citadine ou des loisirs en plein air de cette époque, lui et ses compagnons ont marqué d'une borne l'histoire de l'art. Par la suite, on a souvent réduit l'œuvre de Renoir à sa période impressionniste. Le Kunstmuseum Basel présente une grande exposition rétrospective concentrée sur les, surprenantes et variées, premières années de la production du peintre jusqu'à ses premiers tableaux impressionnistes significatifs des années 1870.

Renoir, Entre bohème et bourgeoisie : Les jeunes années. Kunstmuseum de Bâle

Auguste Renoir, Le Jeune Garçon au chat 1868, Musée d'Orsay, Paris © RMN

  L'œuvre de jeunesse de Renoir se trouve tiraillée entre des manières contradictoires de concevoir la peinture. À l'origine, sa formation est celle d'un peintre décoratif sur porcelaine. S'ensuivent comme influences: le réalisme de Gustave Courbet, le pleinairisme de l'école de Barbizon, autant que les expériences picturales issues de ses fréquentes visites au Louvre.
Le modèle favori de Renoir durant ces premières années était sa maîtresse Lise Tréhot. Ils forment un couple de 1865 à 1872. Lise lui sert de modèle pour une importante série de tableaux de jeunesse. Ce groupe d'œuvres constitue un point culminant de l'exposition et illustre combien était diversifiée la première décennie de création de Renoir. Tous les genres sont en outre représentés, bien que les portraits et paysages l'emportent sur les natures mortes. Les portraits de ses amis peintres tels que ceux de Claude Monet ou de Frédéric Bazille forment un groupe autonome.

Renoir, Entre bohème et bourgeoisie : Les jeunes années. Kunstmuseum de Bâle

Pierre-Auguste Renoir, Femme dans un jardin (La femme à la mouette) 1868 © Kunstmuseum Basel / Martin P. Bühler


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kenza 4520 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines