Magazine Société

L’économie des catastrophes naturelles

Publié le 16 avril 2012 par Christophefaurie
Non, le réchauffement climatique ne provoque pas plus de catastrophes naturelles.
Mais, curieusement, le montant des dégâts croît plus vite que le PIB d’une nation. Pourquoi ? Plus on est riche, mieux on peut se protéger, plus on prend de risques, et plus la catastrophe est grave quand elle frappe. Exemple Fukushima. L’avenir est à de moins en moins de catastrophes, de plus en plus violentes.
Prévenir ce cercle vicieux serait une question d’aménagement du territoire, plutôt que de réglementation : il faut faire en sorte que les gens n’aient pas intérêt à s’installer à des endroits dangereux.
C’est, du moins, ce que j’ai compris de : Toward a world of larger disasters? Ideas for risk-management policies | vox

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine