Magazine Santé

ALZHEIMER: Identification de 4 gènes qui accélèrent de 4 ans la maladie – Nature Genetics

Publié le 16 avril 2012 par Santelog @santelog

Cette grande étude internationale publiée dans l'édition du 15 avril de la revue Nature Genetics identifie 4 gènes dont les variants ne causent pas la maladie d'Alzheimer, mais entraînent un rétrécissement spectaculaire de l'hippocampe, un site clé du cerveau dans le développement de la maladie. Le résultat est une perte sévère de mémoire et de capacité cognitive. Une seconde étude, dans la même édition vient identifier les gènes de développement du cerveau donc associés au volume intracrânien. Un grand pas dans la connaissance génétique des troubles de la mémoire et des démences auquel a contribué une équipe française de l'Inserm.


Ces 2 recherches ont été dirigées par un neurologue de l'Université de Californie Davis Charles DeCarli et menées par une équipe internationale composée de plus de 80 scientifiques de 71 institutions de 8 pays. Dont une équipe de l'Inserm (A lire également). Le Pr DeCarli est un pionnier de renommée internationale dans le domaine de la neuroimagerie du cerveau vieillissant, un expert du développement et de l'utilisation de l'imagerie appliquée au vieillissement dans la structure et la fonction cérébrales.


La première étude est basée sur l'analyse génétique de plus de 9.232 personnes âgées en moyenne de 67 ans et constate que certains variants de 4 gènes peuvent accélérer le retrait d'une zone de l'hippocampe impliquée dans la fabrication de nouveaux souvenirs. L'hippocampe, normalement se rétrécit avec l'âge, mais là, le processus s'accélère, augmentant la vulnérabilité à la maladie d'Alzheimer. Les raisons de ce rétrécissement de l'hippocampe ne sont pas claires mais les auteurs suggèrent que les gènes les plus fortement liés à ce processus sont impliqués dans l'apoptose, ou mort cellulaire programmée, par laquelle les cellules plus âgées sont retirées du circuit. L'un des gènes identifié, du nom de rs7294919 montre une association particulièrement élevée à la réduction du volume de l'hippocampe. 3 autres SNP (single-nucleotide polymorphism) ou variants ont été identifiés puis évalués dans deux autres cohortes. Ces 3 variants suspects s'avèrent également liés à volume de l'hippocampe réduit.


·  

ALZHEIMER: Identification de 4 gènes qui accélèrent de 4 ans la maladie – Nature Genetics
Les scientifiques ont calculé que ce rétrécissement de l'hippocampe chez les personnes possédant ces variantes génétiques accélère d'environ quatre ans en moyenne le développement de la maladie d'Alzheimer. A titre d'exemple, avec ces variants, un individu âgé de 65 ans présente un risque double d'Alzheimer. Si un patient possède l'un de ses variants, commence à développer un Alzheimer, alors le processus se développe sur un terrain déjà compromis et peut donc conduire à un stade plus sévère, à un âge plus jeune.


·   A contrario, les versions saines de ces gènes favoriseraient l'entretien de la mémoire avec l'âge en permettant la production de neurones sains dans l'hippocampe ou en les empêchant de mourir avec l'âge. Cette découverte pourrait donc permettre de développer des traitements protecteurs de l'hippocampe.



La seconde étude
a elle, identifié 2 gènes associés au volume de l'hippocampe, à partir de mesures du volume du cerveau de 8.175 personnes âgées. Les chercheurs constatent que le volume intracrânien était significativement associé à 2 gènes nommés rs4273712 et rs9915547, dont l'un, concluent les chercheurs, aurait joué un rôle unique dans l'évolution du développement humain, et peut « nous en apprendre » sur le moyen d'améliorer le développement du cerveau.


Avec ces 2 études, les chercheurs apportent une nouvelle preuve que vieillissement, hippocampe et mémoire sont bien et fortement influencés par des gènes spécifiques.


Sources: Nature Genetics 15 April 2012


doi:10.1038/ng.2237 Common variants at 12q14 and 12q24 are associated with hippocampal volume


doi:10.1038/ng.2238 Common variants at 12q15 and 12q24 are associated with infant head circumference



ALZHEIMER: Identification de 4 gènes qui accélèrent de 4 ans la maladie – Nature Genetics
Lire aussi:
Le DÉCLIN COGNITIF s'accélère durant les 2 dernières années de vie


Accéder aux dernières actualités sur la Mémoire, déclin cognitif, aux dernières actualités sur la Maladie d'Alzheimer


Accéder au Dossier sur la Maladie d'Alzheimer,pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine