Magazine Culture

Arvida de Samuel Archibald(Prix des Libraires 2012)

Par Ngiroux

Arvida de Samuel Archibald(Prix des Libraires 2012)Un recueil de nouvelles qu’on qualifie plutôt un recueil d’histoires d’une grande diversité, un fil conducteur, cette ville industrielle maintenant disparue, Arvida, fondée en 1925, en 1978 l’année de naissance de l’auteur, on fusionna Arvida à Jonquière. «Il est important de le souligner : de cette ville dont je chante les années de gloire, je n’ai connu moi-même que le déclin et le déclin de ma famille dedans.» Et notre raconteur, assis devant l’Underwood  offert par sa grand-mère, résume des histoires qui n’en sont pas, qui commencent sans finir ou qui n’arrivent jamais vraiment. Des possibilités, des rêves et des rendez-vous manqués. Des fantômes et des omissions.

« Des histoires d’Arvida et d’ailleurs…

Des histoires épouvantables et des histoires drôles et des histoires épouvantables et drôles.

Des histoires de road trip, de petits bandits et de débiles légers.

Des histoires de monstres et de maisons hantées.

Des histoires d’hommes mauvais comme le sont souvent les hommes et de femmes énigmatiques et terrifiantes comme le sont toutes les femmes.

Des histoires vraies que j’écrivais sans demander la permission ni changer les noms, en donnant des dates et des noms de rues.

Des histoires abominables que je ne raconterais jamais sauf à les transposer à l’autre bout du monde ou à les déguiser sous une langue étrange. »

Ma préférée, un choix difficile, Chaque maison double et duelle  nous raconte la rénovation d’une maison ancestrale et l’autopsie d’un divorce. La multiplicité des  thèmes qui s’y entrechoquent, illustre magistralement le talent de ce conteur. Une première parution qui laisse présager un bel avenir.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ngiroux 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines