Magazine Culture

Koh Samui (2) – เกาะสมุย

Publié le 13 mars 2012 par Fce2

- Février 2012 -

   Koh Samui, donc… dont la réputation n’est plus à faire…

Koh Samui (2) – เกาะสมุย

   Lamaï est l’une des plus belles plages qui soient, surtout avant l’orage, lorsque la mer se fait un peu plus forte, plus sombre, plus lourde…

Koh Samui (2) – เกาะสมุย

  

   La pluie qui tombe à gros grains mats sur les feuilles des bananiers : la prédiction du cuisinier laotien s’est avérée exacte…

  

   Le lendemain, faire le tour de l’île en songthaew pour trente bahts par personne (environ 0,80 cts d’euro) … et se féliciter d’avoir refusé l’offre “alléchante” d’un moto-taxi, tant la route ”descend” vers le Nord en lacets vertigineux…

   Bophut – Fisherman Village… comme son nom ne l’indique presque plus, le village de pêcheurs est devenu un quartier faran’g où ont fleuri les “Cafés de Paris”, et autres pizzérias (!!) …

   Il faut chercher un peu avant de trouver de la street-food locale, mais à l’angle d’une ruelle, une marchande ambulante vend pour 7 fois moins cher du riz gluant grillé et du poisson farci à la citronnelle… à se damner, tout simplement…

Koh Samui (2) – เกาะสมุย

 

Koh Samui (2) – เกาะสมุย

   Presque sous le ponton, une famille ratisse le sable à la recherche de coquillages. Les gosses nous regardent avec de grands yeux, sans sourire.

   Un pêcheur solitaire sous le soleil plonge et replonge son filet, dénoue, déploie, recommence….

Koh Samui (2) – เกาะสมุย

   Quelques poissons argentés, jolis comme de petits jouets, viennent s’échouer sur le sable à nos pieds.

   Une jonque en bois qui sonne un peu faux amarrée au ponton et un mythe définitivement bousculé par un speed-boat estampillé “James Bond” en lettres bleues…

   Autant rentrer à Lamaï en songthaew – en suivant la route qui fait la boucle, et debout sur la plate-forme arrière, c’est plus “sadük” (*)

     Une halte au port de Nathon, et comme souvent l’attente aléatoire : le chauffeur ne repartira que lorsqu’il l’aura décidé…

   Il y a tant à voir : les eaux violettes et vertes des Waterfall, un district animé, une plage lumineuse… tout ceci se succède très vite, trop vite, puisque nous devons prendre le bateau le lendemain dès l’aube, à destination de Chumpon, puis Prachuap Khiri Khan (où nous n’arriverons jamais…)

Koh Samui (2) – เกาะสมุย

 A vrai dire, c’est à partir de là que les choses sont devenues un peu compliquées…

 

(*)sadük” : amusant, drôle…



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fce2 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines