Magazine Conso

La Gaspésie de Métis à Miguasha: Carnet du littoral

Par Céline

GaspesiedemetisamiguashaJacques Martineau
Septentrion
90 pages

CoupdeCoeur

Résumé:

Il y a plusieurs Gaspésie. La baie des Chaleurs n'est pas la vallée de la Matapédia, la pointe de Forillon n'a que peu de choses à voir avec la région de Métis. Chacune a son caractère, son charme, chacune est susceptible de nous toucher. Dans ce carnet de croquis, Jacques Martineau dessine le littoral, ses grèves bien ventées, ses brumes, ses déferlantes, ses envolées d'oiseaux marins, ses falaises de roches stratifiées ou de conglomérats, ses petits ports, ses monolithes, ses anses presque secrètes, ses galets dont les teintes varient sans cesse et qui sont comme la signature de chaque plage.

Mon commentaire:

Ce carnet de voyage de Jacques Martineau est vraiment magnifique! J'ai passé un merveilleux moment à le feuilleter, en rêvant à nouveau de la Gaspésie. Les semaines que j'ai passé là-bas il y a quelques années sont parmi les plus belles. La Gaspésie est vraiment un endroit à découvrir, à vivre et à admirer.

Dans son Carnet du littoral, l'auteur et artiste nous amène à redécouvrir une Gaspésie à travers les petits détails qui font de cette région un endroit si particulier. Le carnet est divisé en trois grandes parties: La côte, la Haute-Gaspésie et la Pointe et la Baie-des-chaleurs. L'art de Jacques Martineau capture à l'aide de son crayon, les couleurs de ce coin de pays, allant des plantes qu'on y retrouve à la particularité des galets de plage de chacune des régions. Son coup de crayon est précis et détaillé. Il nous fait vivre à ses côtés son périple en Gaspésie, à travers les promenades sur les grèves, les activités reliées à la pêche à la morue, l'apprentissage de la voile et les petits villages isolés.

À l'aide de courtes notes, tantôt anecdotiques, historiques ou informatives, l'auteur capture l'essence même de la Gaspésie, avec ses routes au bord des falaises, ses plages écorchées, la douceur de ses jardins, sa route des phares qui s'étire comme un long ruban à travers les villages. Ce carnet est une invitation au voyage, de Sainte-Félicité à Percé, en passant par Cap Bon Ami, La Martre et Cap d'Espoir. L'objet-livre est magnifique, au format d'un carnet, avec couverture texturée, illustrations en couleurs à toutes les pages et textes écrits à la main. C'est un carnet à feuilleter à loisir, pour retrouver la belle Gaspésie, sa flore, ses grèves, ses galets colorés, ses paysages grandioses et ses phares qui nous font aujourd'hui rêver.

Si vous n'avez jamais visité la Gaspésie, vous trouverez dans ce livre de quoi vous donner envie de partir. Si vous connaissez ce fabuleux coin de pays, ce carnet magnifiquement illustré vous fera rêver. Pour ma part, je compte bien apporter dans mes bagages le carnet de Jacques Martineau quand je retournerai en Gaspésie, histoire de revoir avec ses yeux d'artiste, tous ces lieux magnifiques qui font de cette région un endroit unique en son genre.

Un carnet à découvrir pour vivre ou revivre la Gaspésie dans les petits détails qui la caractérise.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Céline 24757 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines