Magazine Culture

La Fabrique russe des traducteurs 2012

Par Citl
 La session 2012 de la Fabrique franco-russe des traducteurs a démarré ce matin.
Les participantes :
Marie STARYNKEVITCH, française, vit à Bourg la reine, traduit Mémoires, journal et autres écrits de Maria Youdina
Daria SINICHKINA, Française, vit à Paris, traduit Zolotoj Uzor de Boris Zïtsev
Elsa FURTADO, Française,vit à Paris, traduit Huit pièces de théâtre en un acte de Nikolaï Koliada
Ksenia POZDNIAKOVA, Russe, vit à Moscou, traduit Leviatemps de Maxime Chattam
Maria LIPKO, Russe, vit à Moscou, traduit Le Miroir des idées de Michel Tournier
Marya BUNAS, Biélorusse, vit à Minsk, traduit La Bête à chagrin de Paule Constant
Nous avons par ailleurs le plaisir de retrouver les tuteurs Paul LEQUESNE et Valery KISLOV.
Paul LEQUESNE
Né en 1961 quelque part à l'Ouest de Paris, diplômé de l'École nationale supérieure des techniques avancées (option génie maritime), Paul Lequesne n'a jamais construit un seul navire et est d'ailleurs sujet au mal de mer. Travaillé de longue date par l'amour de la littérature, particulièrement russe, il s'est avisé au matin du 5 août 1991 qu'il pourrait gagner moins en travaillant plus et ainsi atteindre au bonheur, raison pour laquelle il s'est tourné sur-le-champ et naturellement vers le métier de traducteur, métier qu'il exerce depuis avec une constance proche de l'obstination. Si ses essais philosophiques restent très confidentiels, ses traductions des œuvres d'Alexandre de Grine ont fait le tour du XVIIIe arrondissement, et son chef-d'œuvre, Les Voyages fantastiques du baron Brambeus, d'Ossip Senkovski, a même suscité un article élogieux dans une prestigieuse revue littéraire dont il a malheureusement oublié le nom. Ces succès ajoutés à l'instructive fréquentation posthume de Victor Chklovski, lui ont valu de gagner la confiance, et parfois même l'amitié, de plusieurs auteurs bien vivants, dont Vladimir Charov (Les Répétitions, La Vieille Petite Fille), Boris Akounine (Bon sang ne saurait mentir, Le Couronnement, La Maîtresse de la mort) et Andreï Kourkov (Laitier de Nuit, Le Jardinier d'Otchakov).
Valéry KISLOV
Né à Léningrad, en 1963, vit à Saint-Pétersbourg. A traduit entre autres Boris Vian, Raymond Queneau, Georges Perec. Il a reçu le Prix Vaksmakher en 2009 pour la traduction de
La Vie mode d'emploi de Perec.
Bientôt plus de nouvelles sur le blog....


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Citl 868 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines