Magazine Cinéma

American Pie 4 (2012)

Publié le 06 mai 2012 par Olivier Walmacq

american_pie__reunion_1334655659107

Genre: comédie
durée: 1h55
année: 2012

L'histoire: 13 ans après leurs exploits amoureux et sexuels, Jim et ses potes se retrouvent. Amis d'hier, amis de toujours, des jeunes hommes se réunissent le temps d'un week-end pour se remémorer leurs exploits d'antan et y puiser de nouvelles inspirations.

La critique d'Alice In Oliver:

Certes, American Pie 4, réalisé par le duo Jon Hurwitz et Hayden Schlossberg, est bien la suite d'American Pie: Marions-Les !, soit le troisième opus de la saga.
Pourtant, ce nouveau méfait est en vérité le huitième volet de la franchise. En même temps, les acteurs qui ont contribué à faire la gloire de la série se sont arrêtés au troisième chapitre. Par la suite, la saga sombrera dans le DTV et le produit ultra formaté.

Il était donc temps de reprendre la franchise et de retrouver ses figures de gloire. Au niveau du casting, on retrouve donc avec un certain plaisir Jason Biggs, Alyson Hannigan, Seann William Scott, Kris Klein, Tara Reid, Thomas Ian Nicholas, Eddie Kaye Thomas et Eugene Levy. Nos héros sont tous là, pour le meilleur et surtout, pour le pire. Sauf que 13 ans se sont écoulés.
Il est donc bien loin le temps où Jim se masturbait avec une tarte aux pommes.

american-pie-4-10-ans-apres-2012-22098-1042430464

Reste à savoir ce que vaut la même tarte aujourd'hui. En vérité, ce huitième chapitre n'apporte rien de neuf à la franchise.
En gros, on prend les mêmes et on recommence, l'énergie et l'humour en moins. Déjà, à la base, le premier volet n'avait rien d'extraordinaire mais lancera le genre teen-movie à lui tout seul. En dehors des nombreuses suites réalisées, le premier American Pie influencera tout un tas d'ersatz avec des maillots de bain, des lycéens en rut, des nichons et des femmes à poil.

Certains évoqueront même un film culte. Ah... Bon ??? Certes, le premier épisode reste une comédie sympathique.
Hélas, la formule a largement montré ses limites via de nombreux teen-movies sans le sou et avec des acteurs inconnus. Pourvu qu'ils le restent !
En l'occurrence, American Pie 4 permet à ses interprètes de s'inviter à nouveau sous les projecteurs et dans les salles obscures.

american-pie-4

Clairement, Jason Biggs et consorts sont tous aujourd'hui des has-been. Ca tombe bien ce quatrième chapitre aussi.
En gros, American Pie 4 ressemble avant tout à une gigantesque campagne marketing, le but étant de relancer une franchise qui n'en avait vraiment pas besoin.
Force est de constater que la tarte aux pommes a un goût moisi et terriblement avarié. Le scénario tient sur deux lignes en écrivant au marqueur et sur un timbre-poste. Attention, SPOILERS ! Plus de 10 ans ont passé mais Jim n'a pas oublié ses potes de lycée, ses parties de masturbation et la fin de sa virginité.

Désormais, Jim et Michelle sont mariés et ont même un rejeton. Nostalgique, Jim décide de retrouver ses anciens camarades de lycée pour une nouvelle fête.
Evidemment, Stifler est de la partie. Ce dernier n'a pas beaucoup changé: sa queue se situe toujours au niveau de son cerveau.
En même temps, les autres héros n'ont pas changé d'un iota non plus. Tous sont abonnés aux déceptions amoureuses et sentimentales.

American-Pie-41

Vont-ils enfin trouver la perle rare ? Vous l'avez donc compris: le scénario est le gros point faible de cette comédie paresseuse.
Même remarque pour les gags. En vérité, American Pie 4 recycle les sketches des trois premiers opus en jouant la carte de la nostalgie.
Bref, voici un retour qui n'avait pas lieu d'être. Au lieu d'une tarte aux pommes, il faudra donc se contenter d'un joli navet.

Note: 0/20
Note naveteuse: 16.5/20


AMERICAN PIE 4 : EXTRAIT 4 VF HD 'Jim Wakes Up Confused In The Kitchen'


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines