Magazine Entreprise

Cérémonie de clôture de la CDFF chez Bloomberg

Publié le 07 mai 2012 par Edelit @TransacEDHEC

La coupe de France de finance des étudiants vient de s’achever. La cérémonie de remise des prix le vendredi 4 mai dans les locaux de Bloomberg à Paris a clôturé cette compétition unique en son genre. Plus de 1300 participants se sont inscrits pour obtenir le titre de « jeune financier de l’année », et après 5 épreuves créées par des professionnels pour les étudiants d’école de commerce et d’ingénieur, le verdict est tombé : les gagnants de l’édition 2012 sont Kevin Lourd, Haoshan Duan et Guosong Xu, étudiants à l’ESSEC. Ils sont les heureux gagnants d’un voyage à Marrakech.

Les autres finalistes n’ont pas été oubliés. Les 20 équipes classées ont été invitées chez Bloomberg pour un cocktail et une rencontre avec des professionnels de la finance. La cérémonie a commencé avec un discours de Maxime Bouquet, responsable de la Coupe de France de finance, suivi par un discours du parrain de l’édition 2012, Loic Féry, fondateur de Chenavari Investment. Ancien élève de HEC Paris, il est revenu sur le système des “Grandes Ecoles”, typiquement français, et a montré son attachement à ce modèle éducatif, qui peut être criticable, mais qui reste un système dont il est fier et qu’il faut promouvoir.
Les étudiants présents ont pu bénéficier de ses conseils: il faut savoir faire preuve d’humilité, ce qui n’est pas contradictoire avec l’ambition. Les étudiants d’aujourd’hui doivent viser haut et surtout travailler dur. Si les étudiants pensaient qu’après la prépa, ils seraient tranquilles, ils vont être déçus. C’est maintenant qu’il faut commencer à travailler réellement, à créer son réseau , faire ses preuves et innover. Il a insisté sur l’innovation car c’est une chose dont le monde a besoin, surtout en ce temps de crise.

Il a terminé son discours en glissant un mot à propos la finance en soulignant qu’avant, les deux metiers “nobles” par excellence étaient médecin et banquier, alors que maintenant, certains osent à peine dire qu’ils sont banquiers. Pourtant, la finance n’est pas à incriminer, elle est utile aux différentes sociétés du monde, ce sont ses excès qu’il faut limiter.

Après son discours, se sont enchainées des présentations sur les différents partenaires de la Coupe de France de finance, ainsi qu’un retour sur les différentes épreuves et une présentation du BAT (Bloomberg Assessment Test).Enfin, les finalistes et professionnels de la finance ont pu faire connaissances autour d’un cocktail convivial.

Rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle édition de la Coupe de France de finance.

Manal Hachimi


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Edelit 18215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte