Magazine Culture

Un blog trop mortel - Madeleine Roux

Par Liliebook

Un blog trop mortel - Madeleine Roux
Titre en anglais : Allison Hewitt Is Trapped
Titre en français : Un blog trop mortel Auteur : Madeleine RouxEditeur français : Territoires (Fleuve Noir) Lu en français 420 pages
Ce roman peut se lire de façon indépendante mais un roman compagnon vient d'être publié en  anglais.

  • Synopsis


Je m'appelle Allison Hewitt. Ceci est mon blog et peut-être le tout dernier témoignage. Les Infectés nous ont encerclés, ils sont de plus en plus nombreux. Quelques survivants m'accompagnent. Nous voulons rejoindre Liberty Village, un havre de paix pour les derniers hommes. S'il existe vraiment.Si vous lisez ce blog, où que vous soyez, répondez... Aidez-nous !

  • Mon avis


Je ne lis pas beaucoup de livres de zombies mais je les apprécie de temps en temps, et comme j'avais vu beaucoup de chroniques positives sur celui-ci j'étais vraiment curieuse de le découvrir. Le format de Un Blog trop Mortel est vraiment très original et novateur. En fait, avant d'être publié en livre, l'auteur écrivait cette histoire sur son blog, petit bout par petit bout. Finalement elle a été repérée par un éditeur qui lui a offert de publier son ouvrage et le format initial a été conservé, d'ailleurs certains commentaires publiés sur le blog de l'auteur ont été réutilisés dans le roman.
Allison est une jeune femme qui va faire preuve de beaucoup de courage et de maturité tout au long de l'intrigue. Alors que l'invasion des Infectés commence, elle est au travail, elle va donc trouver refuge avec ses collègues dans une petite salle de repos. Sans électricité ni sans eau courante, le seul moyen d'avoir un contact avec l'extérieur est le réseau Snet qui permet à Allison de publier sur son blog. Ces messages l'aident à se sentir mieux, à exorciser la situation dans laquelle elle se trouve, en quelque sorte. Cette jeune femme fait preuve de beaucoup de lucidité par rapport à la situation, mis à part par rapport à un certain point mais je n'en dirais pas plus. Cependant, rapidement les réserves de nourriture vont s'amenuiser et il va falloir penser à trouver un autre refuge.
Le fait que le récit se présente sous la forme des notes de blog d'Allison rend l'intrigue très prenante et pleine de suspense. En effet, chaque chapitre se termine très souvent sur un petit cliffhanger ce qui fait qu'il est très dur de le lâcher. L'ambiance est très réussie et parfaitement bien rendue. Les scènes de combats sont également très graphiques, travaillées et détaillées. Madeleine Roux n'épargne ni son lecteur ni ses personnages et, à mon humble avis, il vaut mieux éviter de le mettre entre des mains trop jeunes puisque certains détails sont assez gores et explicites.

Par contre, pour être toute à fait honnête j'ai par moment été un peu gênée et perplexe par rapport à certains aspects de l'histoire, et en particulier un qui m'a plutôt perturbée. Je ne veux pas trop en dire pour ne rien spoiler, mais j'ai vraiment mis un petit moment pour passer outre. J'aurais également aimé que l'auteur caractérise davantage ses personnages, en effet j'avais beaucoup de mal à les visualiser et surtout à leur donner un âge. J'ai trouvé qu'il manquait par moment de descriptions et j'ai souvent eu un peu de mal à me rendre compte de l'environnement d'Allison.


En conclusion, malgré quelques petits détails qui m'ont un peu laissée perplexe j'ai beaucoup apprécié cette lecture et j'ai passé un très bon moment. Riche en action, en rebondissements et en suspense, il ne pourra que vous plaire si vous aimez les histoires de zombies. J'ai particulièrement aimé le format et le style direct et plaisant de Madeleine Roux. L'intrigue est prenante, rythmée et sans temps morts. Un roman compagnon, qui suit un personnage différent a été publié en anglais et je suis vraiment curieuse de le découvrir également.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Liliebook 2268 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines