Magazine Expos & Musées

La Sainte-Anne au Louvre Le crépuscule des Pharaons au musée Jacquemart-André

Publié le 08 mai 2012 par Leblogdelise

Profitant de ce long week-end prolongé, j’ai visité hier au Louvre l’exposition La Sainte Anne, l’ultime chef-d’œuvre de Léonard de Vinci et aujourd’hui, au musée Jacquemart-André, l’exposition Le Crépuscule des Pharaons, chefs d’œuvres des dernières dynasties égyptiennes.

La Sainte Anne, l’ultime chef-d’œuvre de Léonard de Vinci, au musée du Louvre

J’avais acquis, préalablement à ma visite, l’application pour iPhone/iPad. En mode X2, sur l’iPad, la résolution est correcte. Les commentaires permettent d’approfondir la visite de cette exposition que j’ai trouvée très didactique. Malgré les deux heures que j’y ai passées, je n’ai pas encore vu la dernière partie de l’exposition témoignant de l’impact de la Sainte-Anne sur les artistes contemporains de Léonard de Vinci et ceux qui lui ont succédé.

Les première salles présentent les travaux préparatoires de L. de Vinci, les recherches que le peintre a effectuées pour rendre l’effet souhaité. Le tableau lui-même surgit comme une apothéose qui vient clore cette première partie.

Les explications données sur la représentation de cette trinité lui confèrent toute sa dimension ; on perçoit l’évolution des travaux de L. de Vinci, représentant d’abord la Vierge retenant Jésus se penchant vers l’agneau, animal sacrificiel qui laisse augurer son propre sacrifice, Sainte-Anne retenant elle-même sa fille, afin que le destin de Jésus sauvant le monde s’accomplisse. Dans le tableau exposé au Louvre, fruit d’une lente maturation du peintre, la Vierge a accepté le destin de Jésus, la main de Sainte-Anne la retenant n’est plus figurée, et Jésus regarde en souriant les deux femmes.

[Diaporama]

120507_Louvre_00
120507_Louvre_02
120507_Louvre_03
120507_Louvre_04

Le Crépuscule des Pharaons, chefs d’œuvres des dernières dynasties égyptiennes au musée Jacquemart-André

Dans un tout autre registre, l’exposition du musée Jacquemart-André présente les multiples visages de l’art égyptien des dix dernières dynasties. L’application iPhone/iPad, en haute définition, propose des commentaires qui complètent les explications affichées à côté des oeuvres, même si une certaines redondance existe.

De somptueux objets sont exposés, attestant du savoir-faire des sculpteurs d’il y a près de 2000 ans.

[Diaporama]

120508_Pharaons_00
120508_Pharaons_01
120508_Pharaons_02
120508_Pharaons_03
120508_Pharaons_04
120508_Pharaons_05
120508_Pharaons_06
120508_Pharaons_07


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Leblogdelise 122 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte