Magazine Cinéma

[Critique] Final Fantasy XIII-2 : Une suite qui séduit.

Par Snoufle @SnoufleBox

[Critique] Final Fantasy XIII-2 : Une suite qui séduit.

Aujourd’hui parlons un peut de Final Fantasy 13, enfin plutôt sa suite directe Final Fantasy 13-2. Je fais parti des gens et ils sont nombreux j’en suis sur, qui ont bien aimé FFXIII, pour ma pars je le préfère au douzième épisode. Bref après avoir fini le jeu et exploré son contenu annexe sans pour autant avoir décroché la platine, je vous livre enfin mon avis sur le jeu.

Comme je l’ai dis en amont FF XIII-2 est la suite directe de son prédécesseur, et pour être honnête quand le titre à était annoncé cela me fessait un peu peur tellement la fin de FF XIII n’a pas besoin de suite. En gros ça sentait l’exploitation commerciale de la licence et du nouveau moteur graphique de Square Enix : Le Crystal Engine. D’ailleurs pour rebondir sur les graphismes de FF XIII-2, ces derniers sont toujours aussi jolis que dans le XIII, bien qu’il faut avouer que le claque graphique n’ait plus là,  de l’eau a coulé sous les ponts depuis l’épisode originel. Petit bémol concernant les cinématiques en images de synthèse : elles sont beaucoup moins nombreuses que dans FF XIII, à notre plus grand malheur.

[Critique] Final Fantasy XIII-2 : Une suite qui séduit.

Pour en revenir au scénario, l’histoire se laisse suivre et pour peu que vous n’ayez pas jouer à un autre jeu reprenant le concept des voyages temporels, elle sera encore plus intéressante. La fin quant à elle vous réservera bien des surprises pour peu que vous ne soyez pas trop allergique aux fins brutales. Les péripéties de Noel et Serah, les deux protagonistes principaux de l’histoire vous feront voyager dans différentes époques, et dans des lieux différents. En effet vous pourrez visiter un même lieu dans des époques différentes, histoire de voir les derniers impacts de vos actions. Mais ne vous y trompez pas, l’ensemble reste entièrement scripté, ne vous attendez donc pas à chaque réalisation d’une quête à voir une répercussion sur une autre époque. Néanmoins plusieurs quêtes annexes se déroulent sur des époques différentes, vous obligeant à jongler entre ces dernières.

[Critique] Final Fantasy XIII-2 : Une suite qui séduit.
[Critique] Final Fantasy XIII-2 : Une suite qui séduit.

Du coté des activités annexes, les mecs de chez Square ont entendus les doléances des joueurs, puisque le jeu regorge de quête annexe en tout genre. Des quêtes de fragment aux boss cachées en passant par le retour du casino, vous aurez de quoi faire si vous souhaitez décrocher la platine. Par ailleurs certaines quêtes annexes s’intègrent à merveille au jeu. Si vous souhaitez comprendre davantage la fin du jeu et son histoire, il sera nécessaire de réaliser un grand nombre de ces quêtes. En effet les plus abouties vous proposeront dans leur dénouement un combat épique contre un boss nécessitant des persos bien mieux préparer que pour le combat final du jeu. Cerise sur le gâteau, ces quêtes vous donneront accès aux fins paradoxales. En effet quand on s’amuse avec le temps, la fin peut arriver plus vite que prévu. Ces dernières sont vraiment intéressantes et enrichisse grandement l’intrigue du jeu, passé à côté signifierais loupé une bonne partie du jeu, mais également maintenir certaines questions que soulève le scénario sans réponse.

[Critique] Final Fantasy XIII-2 : Une suite qui séduit.

Le système de combat propose à l’instar de Pokémon de recruter ses monstres et de les faire évoluer. Pas aussi passionnant que les pockets monsters, pourtant sa prend toujours autant. Concernant le système à proprement parler, c’est globalement le même que dans FF XIII, avec les invocations en moins. Personnellement je ne suis pas fan de ce système qui à le cul entre deux chaises en étant ni un action rpg ni un tour par tour classique. Cependant ça ne m’empêche pas d’apprécier le jeu dans son ensemble

Même si le jeu est bien moins niais que son prédécesseur, il reste un poil trop naïf pour les habitués d’histoire mature avec du sang et cie. Bref j’ai vraiment apprécié cette suite, que je recommanderais à tout ce qui n’ont pas aimés FF XIII, par contre ne rêvons pas trop il ne s’agit pas du retour du rpg japonais comme on à pu le découvrir avec la PlayStation 1 & 2, mais tout de même il est vraiment sympa ce FF XIII-2.

[Critique] Final Fantasy XIII-2 : Une suite qui séduit.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Snoufle 130 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte