Magazine Cinéma

Cinéma : Sea no Sex and Sun

Par Framboise32

Cinéma : Sea no Sex and Sun

Comédie française de Christophe Turpin avec Fred Testot, Antoine Duléry, Julie Ferrier, Arthur Mazet, Armelle Deutsch, Anouk Grinberg, Patrick Bouchitey,  Alma Jodorowsky, Daphné Chollet, Arnaud Pruzak, Jérémy Denisty…

Synopsis : La Bretagne, le mois de Juillet, Carnac-Plage. Alex, 20 ans, saisonnier au Tennis-Club, profite de sa liberté, sort, fait des rencontres. Guillaume, 35 ans, vient en vacances avec sa femme et sa fille. C’est ici qu’il a passé ses meilleurs étés lorsqu’il était jeune. Pierre, 50 ans, récemment divorcé, séjourne avec ses deux enfants et espère renouer avec eux.

Sea No Sex and Sun est le premier long-métrage de Christophe Turpin. Christophe Turpin, scénariste, a signé les scenarios de JCVD, Jean-Philippe, ou encore, L’Amour dure trois ans. Le tournage s’est déroulé en partie à Carnac. Le film suit 3 hommes de génération différente.

Carnac,  un mois de juillet, Alex, jeune adulte, arrive dans la station balnéaire, pour travailler au club de tennis. Guillaume, la trentaine, sa femme et sa petite fille ont loué une maison. Quant à Pierre, la cinquantaine, divorcé,  il vient passer ses vacances chez des amis avec ses deux grands enfants. Tout ce petit monde va se croiser pendant un mois.

Sea no Sex and sun est un film de “vacances”, style “hôtel de la plage”… Bon enfant, un peu de tendresse, un peu de tristesse, des histoires d’amour, des situations embarrassantes, des couples, des tromperies…. un scénario creux, un manque de rythme et une impression de fouillis… qui empêche tout amusement ou plaisir.

Les personnages manquent d’épaisseur, certains comportements sont incompréhensibles. Les acteurs, même si ils sont sympathiques, n’ont pas l’air à l’aise dans leur rôle : Fred testod par exemple.. difficile à comprendre son jeu. Il est, par contre, très agréable de retrouver Patrick Bouchitey.

Pour le reste, si vous connaissez Carnac (en juillet), difficile d’être crédible à la vue de ces plages et rues désertes. Quant à La BO,  le tube “Wouldn’t It Be Nice” des Beach Boys, annonce une légèreté qui n’apparait pas dans le film.

Une petite comédie dispensable

Cinéma : Sea no Sex and Sun

Cinéma : Sea no Sex and Sun

Cinéma : Sea no Sex and Sun

Cinéma : Sea no Sex and Sun

Cinéma : Sea no Sex and Sun

Sortie en salles le 9 mai 2012

Tweeter

J'aime

J'aime  article

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines