Magazine Cinéma

Payback

Publié le 12 mai 2012 par Olivier Walmacq

Payback

Genre:polar fendard.

Durée:1h40.

Année:1999.

L'histoire:L'Organisation n'aime pas que ses employés travaillent en indépendant.Porter en est un des leurs et l'un des meilleurs.Lors d'un hold up,son associé,Val Resnick,le double,pour payer ses dettes.Laissé pour mort,Porter compte bien retrouver son magot,quitte à tuer Val et ses anciens employeurs...

La critique de Borat

Suite au succès de LA Confidential, Brian Helgeland, scénariste de ce dernier, s'est mis à la réalisation avec Payback,f ilm de vengeance avec Mel Gibson en tête d'affiche. Tout se passe bien jusqu'à ce que la Warner foute le boxon.
Trop violent selon eux, le film sera remonté par la production. Laissant Helgeland dans une belle merde. Inutile de dire que le film a fait un four.

Payback sera rattrapé par son DVD et pour les plus chanceux,en version longue (en laser disc il me semble). Finalement, le premier film d'Helgeland est très bon.
Gibson semble s'éclater comme une bête à incarner un tueur laissé pour mort et au sens de l'humour incorrigible. A noter,qu'on retrouve aussi Maria Bello, ex-maîtresse du tueur, Lucy Liu, criminelle masochiste (certaines de ses scènes sont à se rouler par terre), et Kris Kristofferson, patron de l'Organisation.

Le film se révèle efficace, porté par un acteur principal remarquable. La revanche du tueur n'est pas sans obstacle, ce dernier se faisant casser la gueule une paire de fois. L'interdiction aux moins de 16 ans est quand même exagérée.

Un polar fort efficace avec un Mel Gibson incroyable.

Note:16/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines