Magazine Culture

Une saison en Europe

Publié le 12 mai 2012 par Mademoiselledupetitbois @MlleduPetitBois
Une saison en Europe

En manque de drapeau français? Voilà le mien!

Autre incartade : je ne parlerai pas de culture. Enfin… Pas tout à fait. Je suis une Européenne, indéniablement. Et nous le sommes tous. Je prendrai brièvement le sympathique prisme des rencontres pour vous montrer à quel point, qu’on le veuille ou non, c’est une réalité… française.

Cette saison, je l’ai commencée en compagnie d’un sujet britannique, amusant Welshman installé en France. Je l’ai poursuivi (trop rapidement certainement mais pour le mieux sans doute) avec un Français amoureux de la Grèce blanche et bleue. Et j’ai affronté le froid de l’hiver dans les bras d’un bel Espagnol. N’allez pas croire que je sois une coureuse, hein – non, je suis juste une célibataire qui n’a pas peur de la solitude, qu’a peut-être pas de bol, en tout cas qui sait… ce qu’elle ne veut pas. Bref – ce n’est pas de cela dont je veux vous parler. Je veux juste attirer l’attention, en ces heures de changement de présidence, sur le fait que la France, républicaine et laïque, celle que j’aime, vient de choisir une voie à l’opposé d’une tendance de fond rance en Europe – un chemin éloigné des extrêmes-droites nationalistes telles qu’en Hongrie ou aux Pays-Bas. Mais ne nous leurrons pas : 17 % au FN en France, 7 % pour le parti grec L’aube dorée, ouvertement nazi…

Je suis fière, en dépit du score bleu marine et des propos démago de l’entre-deux-tours d’un candidat qui fait honte à une droite respectable, de ce choix-là. Longtemps que ça ne m’était pas arrivé – en fait, depuis 2002. Je suis fière non pas par esprit partisan, mais parce que cette élection vient redonner du souffle aux idées sociales (qui n’ont rien à voir avec assistanat), au refus du communautarisme (n’en déplaise au perdant qui a pourtant œuvré pendant cinq ans à diviser la société), et aux valeurs morales en souffrance depuis si longtemps. En espérant que tout se passe bien. En espérant que l’on croise davantage de Mendès-France et de Badinter désormais que de Pasqua ou de Hortefeux.

Une saison en Europe

Rien de tel qu’un angle de librairie pour rencontrer un étranger poli (rue Séguier, Paris, souvenir personnel)

Ouais, je suis fière parce que je suis patriote, parce que je n’aime pas qu’on stigmatise une, des populations, parce qu’il est injuste qu’on mette tout le monde dans le même sac, Européens ou Extraeuropéens, habitants d’une Europe qu’il serait grand temps de consolider autrement qu’avec des mentalités de boutiquier de pré-carré. Parce qu’il faut défendre ce que la France a de meilleur : un Etat composé de citoyens sans aucune distinction de race, de sexe, de religion. Cette France, c’est aussi l’Europe qui se doit, quand le national-populisme grignote les belles idées sur lesquelles elle s’est fondée, de batailler pour une vie meilleure, sans haine de son voisin. Nous sommes français, c’est entendu. Mais nous sommes aussi européens. Il existe une belle Europe, moderne, ouverte, solidaire.* Et c’est une richesse.

Vous me direz : pourquoi cet élan à propos de l’Europe ? Parce que je redoute qu’en juin, nombre de Français ne se mobilisent pas pour les législatives, parce que je pense que mes plus belles rencontres, mes plus belles émotions, me sont toujours venues de l’inconnu, de l’étranger, et que je ne veux pas oublier cela. La culture, c’est aussi ça. C’est aussi se rappeler l’histoire, pour ne pas la recommencer. Je ne veux pas d’une société qui finit par se haïr elle-même à force de haïr les autres (ou est-ce à l’inverse que cela se produit ?) et je ne veux pas sombrer dans la peur, cette saleté contagieuse. Il ne faut pas avoir peur. Quand on a peur, on se trompe d’ennemi, et l’ennemi, ici, c’est l’économie défaillante, pas les pauvres ni les étrangers. La culture, elle protège de ça. Alors j’espère, j’espère que l’on sera nombreux à voter, nombreux à refuser l’ostracisme quel qu’il soit, à rejeter en bloc l’extrême et à donner une vraie chance à une nouvelle politique française. Européenne. A une culture commune. Et j’espère, sans idéalisme, qu’elle n’échouera pas.

Selon la formule consacrée : “Vive la République, Vive la France”, Vive l’Europe et Vive le Vote.

*Parlant Europe, mes pensées vont aussi à mon autre pays, l’Espagne, dont les Indignados manifestent en ce moment-même, et très justement.

Ps. Promis je reviens bientôt avec de l’actu littéraire…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Opéras en europe et ailleurs 2012-2013 (2) : spectacles a retenir – berlin

    Opéras europe ailleurs 2012-2013 spectacles retenir berlin

    Hier 4 novembre à Berlin, à la Deutsche Oper, à 16h, dernière représentation de la première série de la nouvelle production de Parsifal, dans la mise en scène d... Lire la suite

    Par  Wanderer
    CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE, SORTIR, THÉÂTRE & OPÉRA
  • Opéras en europe et ailleurs 2012-2013 (3) : spectacles a retenir – leipzig –...

    Opéras europe ailleurs 2012-2013 spectacles retenir leipzig dresde munich

    Il y a en Allemagne de grandes scènes historiques, prestigieuses, qui ont fait la gloire du chant et de la musique allemands, des fosses où jouent des orchestre... Lire la suite

    Par  Wanderer
    CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE, SORTIR, THÉÂTRE & OPÉRA
  • Triste Europe

    En France, pendant que meure le premier SDFde la saison dans l'indifférence de la mediacrature, que le gouvernement le plus réactionnaire depuis Guy Mollet... Lire la suite

    Par  Alaindependant
    CULTURE, HUMEUR, LIVRES, POLITIQUE, SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ, SPIRITUALITÉ
  • VST, N° 112, 4e trimestre : Psychatrie(s) en Europe

    VST, 112, trimestre Psychatrie(s) Europe

    Présentation de l’éditeur Psychiatrie « sociale » à la française, psychiatrie « démocratique » à l’italienne…Les débats ont été forts, les principes restent... Lire la suite

    Par  Lana
    CULTURE, HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Europe de merde…

    Europe merde…

    é Que Saint Nicolas soit loué ! pas le patron des lorrains , non , le vrai Saint Nicolas, celui qui pour la énième fois vient de sauver l’Europe de... Lire la suite

    Par  Legraoully
    CULTURE, INFO LOCALE, MÉDIAS, POLITIQUE, SOCIÉTÉ, SPORT
  • Le repas de noël en europe

    repas noël europe

    Partager un repas chaleureux en famille à Noël est d'usage dans tous les pays européens. Cependant, le menu de Noël n'est pas identique d'un pays à l'autre. A... Lire la suite

    Par  Abelcarballinho
    CUISINE, CULTURE, RECETTES
  • Europe

    Europe

    Après l'Afrique, partons à présent découvrir l'Europe avec cette Newsletter! *** = génial ** = très bien * = bien ... Lire la suite

    Par  Musy
    CULTURE

A propos de l’auteur


Mademoiselledupetitbois 387 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines