Magazine Cinéma

[Critique DVD] Le Bounty

Par Gicquel

[Critique DVD] Le Bounty

En 1787, le lieutenant Bligh commande un bateau, le Bounty, pour un voyage de 50 000 Km. Sa tyrannie amène l'équipage à la révolte.


[Critique DVD] Le Bounty
"Le Bounty [Blu-ray]" de Roger Donaldson

Avec : Mel Gibson, Anthony Hopkins,Daniel Day-Lewis

Sortie le 15 mai 2012

Distribué par Filmedia

Durée : 130 minutes

Nombre de : 1

Film classé : Tous publics

Le film :

★
★
★
☆
☆

Les bonus :

☆
☆
☆
☆
☆

Pour un film de genre, l’aventure maritime dans tout ce qu’elle a d’héroïque, «  Le Bounty » tient bien la mer. Il va bientôt friser la trentaine (il fut tourné en 1984)  avec des gaillards qui ont depuis bourlingué sur bien d’autres océans. Dont Anthony Hopkins , que je cite en tout premier, car il est ici le seul maître à bord, et maître absolu de son personnage ; un capitaine tout à fait dans la norme de ce style de réalisation. Imbu de son autorité, inflexible devant l’évidence  et dépassé par les événements (on ne franchit pas le Cap Horn sur un coup de tête), il va peu à peu sombrer dans la folie.

Image de prévisualisation YouTube

La tension inhérente à ce genre de situations , Roger Donaldson, la rythme complaisamment , ( il s’appuie plus sur les décors naturels, qu’il ne les utilise ) au gré des rebondissements. Dont la séquence de la mutinerie qui tient toutes ses promesse : les tentatives désespérées du capitaine pour reprendre le contrôle de son trois mâts sont filmées avec une certaine maestria.

Et un excellent casting. Mel Gibson , Laurence Olivier , Daniel Day-Lewis , Bernard Hill , s’en donnent ainsi à coeur joie dans des scènes qui parfois donnent même le vertige. Je pense au départ précipité des naufragés qui avaient trouvé refuge sur une  île où les autochtones s’arrachent maintenant leurs vêtements. Une situation épique.

Surtout qu’à l’origine, l’histoire est bien réelle. Et toujours aussi énigmatique car on ne sait rien de ce qu’il advint de Fletcher Christian, le meilleur ami du capitaine, qui prit la tête de la mutinerie. On sait seulement aujourd’hui que ses descendants vivent toujours sur l’île où il aborda, une fois son forfait exécuté. Après quoi son souvenir s’estompe, sa trace disparaît. Il y a encore là matière à cinéma.

[Critique DVD] Le Bounty

En bref

Le film

★
★
★
☆
☆

C’est parfois un peu long, mais dans l’ensemble le spectacle est bien là dans la tradition des films marins avec mutinerie et filles avenantes. Reste que sans un très bon casting, en particulier Anthony Hopkins, on pourrait parfois s’ennuyer ferme.

Les bonus

☆
☆
☆
☆
☆

Il n'y en a pas, et là encore il me semble que c'était possible d'ajouter ne serait ce qu'un petit documentaire sur la véritable histoire de Flechter Christian et ses mutins ...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gicquel 940 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines