Magazine Culture

les mots qui me font rire (op.cité)

Publié le 13 mai 2012 par Dubruel

 LES TRAITS D’UNION :

Comme son nom l’indique, il est fait pour unir des mots.

Ex : après-demain, pied-de-poule, etc.

Mais là où ça se complique, c’est que le trait d’union est parfois un trait de désunion.

Ex : en dessous, au-dessous,

Par là, jusque-là

Coffre-fort, château fort

Etc…

Les mots qui font belle figure…de style :

On trouve une des plus célèbres antimétalepses sous la plume d’André Malraux :

« J’ai appris qu’une vie ne vaut rien

Mais rien ne vaut la vie. »

Cette citation a été reprise par M. Alain Souchon dans une de ses récentes chansons

L’antimétalepse est le changement des mots de deux membres de la même phrase de façon symétrique

L’asyndète

C’est l’absence de conjonction de coordination entre deux phrases.

« On a tué mon père, il était l’agresseur. » (Pierre Corneille)

L’aposiopèse,consiste à s’interrompre quand on parle :

« Ah si je voulais, je pourrais vous dire…

Mais je préfère me taire. »

(Jean Racine)

La litote atténue l’expression de la pensée de telle sorte qu’on entende davantage tout en disant moins : « Va, je ne te hais point. »

L’antimétabole(répétition dans un sens inverse)

Celle de l’évêque Rémi est célèbre :

« Adore ce que tu as brûlé, brûle ce que tu as adoré »

La suspensionest un ajout de mots à l’intérieur de syntagmes :

« Voir, ô merveille, voir ! Ma bouche nuancée.

(Paul Valéry)

Le syntagme est un groupe nominal ou verbal.

La diaphore, c’est la réutilisation d’un même signifiant avec deux signifiés différents :

« Le cœur a ses raisons que la raison ne connait pas. » (Blaise Pascal)

Un bel exemple de parallélisme est donné par le poète Marbeuf :

« Et la mer est amère et l’amour est amer. »

L’hypallage :

« Un vol de corbeaux s’envola au loin. » (Zola)

(Attribution à un mot de ce qui convient à un autre mot de la même phrase

L’oxymore :

« Je serai ton cercueil, aimable pestilence. » (Baudelaire)

‘mots avec deux sens apparemment contradictoires s’unissant dans un même groupe pour former une association inattendue.)

Les paranomases

Associations de deux expressions qui ont une ressemblance sonore :

De Bobby Lapointe :

« Ils font rire les gosses mes tiques. » (les cosmétiques)

« Les touches t’y aident » (Les douches tièdes.)

Les hyperbates :

On les fait quand on intervertit l’ordre des mots

Apollinaire a écrit :

« Puces, amies, amantes même,

Qu’ils sont cruels ceux qui vous aiment !

Tout notre sang coule pour eux.

Les bien-aimés sont malheureux. »

Une battologie, c’est insister sur un mot en le répétant :

« Waterloo ! Waterloo ! Waterloo ! morne plaine” (V. Hugo)

“L’amour, l’amour, l’amour…” (Paul Éluard)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dubruel 73 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine