Magazine Cinéma

Tonnerre Sous Les Tropiques

Publié le 14 mai 2012 par Olivier Walmacq

topique_thunder

Genre: action, guerre, parodie
Année: 2008
Durée: 1H48

L'histoire: Speedman, acteur de films d'actions, Lazarus, acteur multioscarisémultioscarisé, Portnoy, acteur de comédies grasses, Sandusky le jeunot de service et Chino le rappeur sont réunis pour tourner le biopic (film racontant la vie d'une personne) d'un vétéran du vietnam, sous la direction de CockburnCockburn réalisateur incompétent mais plein de rêve. Mais le tournage tourne vite à la débacle et le réalisateur songe alors à une façon extrême pour terminer son film. 

La critique de Borat

Depuis environ 10 ans, les américains se sont mis en tête, après le succès de Scary Movie, de faire des films parodiques en tout genre, la plupart se situant presque exclusivement en-dessous de la ceinture.
Mais quand l'un des big boss de la comédie US actuelle se met en tête de faire une comédie parodiant l'industrie hollywoodienne, ça donne une satire imparable.

Ben Stiller réussit alors un énorme pari qui aura d'ailleurs un sacré succès. Mais là où il réussit le mieux, c'est de prendre certains acteurs à contre pied de leurs rôles habituels.
En partie l'improbable Tom Cruise qui contrôle de plus en plus sa personnalité (voir les tabloïds), et ici se fout carrément de ses anciens rôles d'action man.
Il incarne Les Grossman, producteur véreux (qui a parlé de Bruckeimer ?!), chauve, barbu, gros, dansant sur du hip hop et surtout, vulgaire et cynique.

Un rôle imparable, l'un des meilleurs de sa carrière. Mais aussi Matthew McConaughey, agent amateur de Wii Sport, amateur de nichons dans des bouquins douteux et prêt à tout pour garder son client très juteux.
On remarquera aussi Jennifer Love Hewitt (version longue du DVD) en danseuse très sexy, qui affole un Jack Black complètement shooté !

Puis on retrouve notre petite team. Stiller parodiant allégrement Schwarzy, période Predator, en étant froid dans ses films, mais con comme un manche à balai dans la vie réelle. Jack Black et ses Gros Lards font bien sûr pensé à Eddie Murphy et Le professeur Foldingue. Allant jusqu'à parodier la scène du repas avec des pets !

Robert Downey Jr qui, depuis Zodiac et surtout Iron Man, semble vraiment de retour et ce n'est pas plus mal. Son rôle est une énorme critique de l'actor's studios allant jusqu'à changer de peau pour incarner un sergent afro américain !
Brandon Jackson incarne un rappeur qui kiffe les chattes dans ses chansons mais est en fait homosexuel ! Jay Baruchel incarne à merveille le débutant bavard critiquant d'ailleurs les supports HD !

Nick Nolte en écrivain patriotique mais en aucun cas un soldat, livre une excellente prestation tout en humour pour un acteur qui se fait de plus en plus rare.
Steve
Coogan incarne à merveille un réalisateur complètement dépassé faisant référence à Coppola sur Apocalypse Now, qui fut dans une énorme folie suite à des emmerdes multiples

Très drôle, très référencé, bien interprété, moments cultes dont cette discussion autour des handicapés au cinéma incroyable de vérité ainsi que les titres des films du vrai Al Pacino devant Alpa Chino.
Franchement la meilleure comédie de l'année dernière et l'un des plus mémorables de ces 10 dernières années.

Note:18/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines