Magazine Conso

Les quatre de Baker Street: Le rossignol de Stepney

Par Céline

quatredebakerstreet3J.B. Djian
Olivier Legrand
dessins de David Etien
Série Les quatre de Baker Street t.3
Éditions Vents d'Ouest
56 pages

Résumé:

Les Quatre sont de retour ! Billy le fin limier, Charlie le garçon manqué et Black Tom le monte-en-l'air (sans oublier le chat Watson) nous entraînent dans une nouvelle aventure palpitante, placée sous le signe de Sherlock Holmes.  Hiver 1891. Londres est sous la neige et nos héros sont dans la panade. Chargés par leur célèbre mentor de garder un oeil sur un jeune lord amoureux d'une jolie chanteuse de cabaret, nos apprentis détectives se retrouvent bientôt aux prises avec la pègre de l'East End... Ce qui devait être une mission de routine tourne alors au cauchemar. Traqués par le terrifiant Bloody Percy, nos héros vont devoir redoubler de courage et d'ingéniosité pour sauver leur peau - et celle de leurs deux protégés !

Mon commentaire:

Le père de Grace, une jeune chanteuse talentueuse qu'on appelle le rossignol de Stepney, opère un cabaret. Il se fait cependant extorquer de l'argent par le crime organisé, en échange d'une soi-disant protection. Comme il ne peut plus payer, on s'en prend à lui et à sa fille.

Parallèlement, il y a un jeune Lord qui fréquente les bas-quartiers de Londres car il est amoureux et l'objet de sa tendresse y vit. Pour lui, peu importe les classes sociales, c'est l'affection qui prime. Sa famille cependant, ne le voit pas du même oeil.

Sherlock Holmes a donné aux quatre de Baker Street, la mission de surveiller le Lord pour le compte de la famille qui souhaite savoir ce qu'il trame. Mais les jeunes se rendent vite compte que les deux affaires, celle du rossignol de Stepney et celle du Lord, sont liées. Sherlock Holmes n'est pas d'une très grande aide pour les quatre de Baker Street. Occupé à traquer Moriarty qu'il a retrouvé, les jeunes devront se débrouiller seuls. Ils demanderont l'aide du Dr Watson et de sa femme. Il est très intéressant de voir le rôle que les auteurs ont attribué à Watson ici. Watson est le nom du chat de Charlie en plus d'être aussi ce bon docteur, nouvellement marié, qui tentera de se servir de son titre pour aider les jeunes enquêteurs.

Dans ce troisième album de la série, on perçoit clairement la ville corrompue, les policiers que l'on peut acheter et la violence qui est partout. On entre aussi à Bedlam, dont on parlait dans le premier tome (un très vieil asile pour les malades mentaux), un endroit qui fait froid dans le dos. On le visite avec Charlie, qui peut y entrer facilement, puisque sa mère y est internée. On leur charge des frais pour la visite, à l'entrée, un peu comme une attraction!

L'enquête est très intéressante et comme d'habitude, les auteurs ont bien su rendre l'atmosphère du Londres victorien. On la retrouve aussi dans la qualité des dessins et dans le scénario, qui fait la part belle au docteur Watson pour une fois, tout en offrant plusieurs clins d'oeil à l'oeuvre de Conan Doyle. Pour la première fois, on voit également l'intervention de Lestrade à la fin de l'album.

Une autre aventure fort passionnante et très réussie, dans les bas-fonds du Londres victorien. Vraiment, je vous conseille ces albums qui sont un vrai plaisir de lecture!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Céline 24757 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines