Magazine Cinéma

[Critique DVD] Tous au Larzac

Par Gicquel
[Critique DVD] Tous au Larzac

Marizette, Christiane, Pierre, Léon, José... sont quelques uns des acteurs, drôles et émouvants, d'une incroyable lutte, celle des paysans du Larzac contre l'Etat, affrontement du faible contre le fort, qui les a unis dans un combat sans merci pour sauver leurs terres.


[Critique DVD] Tous au Larzac
"Tous au Larzac" de Christian Rouad

Avec : José Bové, Marizette Tarlier, Christiane, Pierre, Léon...

Sortie le 15 mai 2012

Distribué par Ad Vitam

Durée : 118 minutes

Nombre de : 1

Film classé : Tous publics

Le film :★★★★☆

Les bonus : ★★★★☆

On parle de docu-fiction, ou de films tournés façon documentaire. Ici la tendance est inversée. Quarante ans après le début des événements, Christian Rouaud est retourné sur le plateau du Larzac pour évoquer ce que fut le combat des paysans du cru, afin de garder leurs terres et leurs fermes. Ces résistants d’hier, témoignent aujourd’hui  devant la caméra. Mais déjà l’assurance des souvenirs toujours bien présents va bien au-delà de la captation d’une mémoire.

Image de prévisualisation YouTube

Ces hommes et ces femmes  racontent et se racontent de manière tout à fait posée. Il y a une mise en scène dans leur intervention scénarisée que des images d’archives ou des séquences du film, relaient de façon singulière. Voir la confrontation plus ou moins pacifique entre les habitants du plateau, soutenus par des milliers de sympathisants , et les militaires occupant une ferme abandonnée, ou un terrain ,  paraît aujourd’hui complètement dingue.

Ce qui en fait  un  documentaire original, vivant et captivant, dans un décor naturel, le sujet du … film.

Il dure près de deux heures, et je vous assure que l’on ne voit pas le temps s’écouler au fil de ces quarante années de batailles, qui se poursuivent encore aujourd’hui. Car si en 1981, l’élection de François Mitterrand donne raison aux paysans du Larzac, ils sont désormais à jamais solidaires les uns des autres et avec les autres. On les retrouve aujourd’hui dans leur fameux comité Larzac au sein des manifs contre les retraites,le gaz de schiste,  pour la défense des Roms ou plus généralement celle du monde paysan.

Dans leur face à face quotidien avec l’armée ou les forces de l’ordre (les deux parfois en même temps), ils ont forgé une amitié durable. C’est aussi tout le sens de cet excellent documentaire.

[Critique DVD] Tous au Larzac
Cette très belle bergerie a été construite par les paysans et leurs soutiens, contre l’avis des autorités. Un acte de résistance parmi tant d’autres….

 LES BONUS

  • Making of ( 27 mn )

Où l’on voit la petite équipe de tournage aller et venir d’une ferme à l’autre, et préparer chaque plan à la manière d’un film de fiction. Il y a eu des répétitions des textes « écrits »  par les témoins, on refait plusieurs fois la même prise… et la bonne humeur est semble-t-il toujours de mise. Un making of très sympa.

  •  Entretien avec les protagonistes

Ils sont tous cette fois  dans la même salle et poursuivent le cheminement du film sur différents thèmes comme, les syndicats, l’élection de François Mitterrand, les enfants du Larzac, la relève, la vie de famille «  qui à l’époque en a pris un coup », l’affaire du Mc Do, etc…

  •  Entretien avec le réalisateur (45 mn)

L’itinéraire d’un ancien instit de la République converti aux pouvoirs des images et de leur impact. « L’une des questions qui me revient le plus souvent est de savoir dans quel état je laisse les gens, une fois le film terminé ? ». Il nous raconte toute l’histoire du film et c’est toujours aussi passionnant.

[Critique DVD] Tous au Larzac

  • Les affiches commentées par les intéressées (21 mn)

Encore des histoires vécues …

  • Les scènes coupées

Des séquences qui n’auraient pas dépareillé dans le film comme celles du renvoi des livrets militaires, du commando dans les mairies, des brebis au tribunal de Millau ( «  c’était devenu notre seconde demeure, on y allait de plus en plus souvent » ) , d’un défilé militaire à Millau joyeusement perturbé …

En bref

Le film★★★★☆

Au fil des mois et des années, les manifestations s’amplifient, et se diversifient entre Rodez, Paris et le plateau du Larzac : c’est la respiration de cet excellent documentaire, couronné cette année par le César.

Les bonus★★★★☆

Pour un documentaire il est rare d'avoir des bonus, et en plus en quantité et qualité . Rien que le making of mérite une salve d'applaudissements


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • [Critique DVD] Le chinois

    [Critique DVD] chinois

    C’est un beau thème que celui de la vengeance ancestrale. A la fin du XIX ème siècle, alors que la main d’œuvre chinoise s’affère à la construction du chemin... Lire la suite

    Par  Gicquel
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique DVD] Super 8

    [Critique DVD] Super

    Un pastiche, plus qu’une parodie et Spielberg, le producteur, totalement honoré par cette retranscription hollywoodienne, si fidèle à son univers. Lire la suite

    Par  Gicquel
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique DVD] L’Amérique en guerre

    [Critique DVD] L’Amérique guerre

    Peut-on imaginer Claude Lelouch, Jacques Audiard ou Olivier Marchal se rendant en Afghanistan, à la demande du gouvernement français, histoire d’expliquer la... Lire la suite

    Par  Gicquel
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique DVD] Drôle de genre

    [Critique DVD] Drôle genre

    Il faut toujours regarder les génériques jusqu’à la fin. Sans la dernière image « La cérémonie » de Chabrol fait un flop. Et pour ce « Drôle de genre » la... Lire la suite

    Par  Gicquel
    CINÉMA, CULTURE
  • [ Critique DVD] Melancholia

    Critique DVD] Melancholia

    Ce n’est décidément pas mon copain.Parmi les films de Lars von Trier ,il me reste en mémoire « Dancer in the dark », et dans une moindre mesure « Dogville »... Lire la suite

    Par  Gicquel
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique DVD] Die

    [Critique DVD]

    Ce sont tous des hommes ou des femmes, au bout du rouleau. Pour des raisons diverses. Une petite voix leur avait conseillé la bonne marche à suivre, mais … Alor... Lire la suite

    Par  Gicquel
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique DVD] L’ange du mal

    [Critique DVD] L’ange

    A défaut de la version originale, je me suis rabattu sur une version française qui malheureusement n’est pas très bonne. Elle édulcore sérieusement la saveur... Lire la suite

    Par  Gicquel
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Gicquel 940 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines