Magazine Conso

Soleil levant

Publié le 15 mai 2012 par Lorraine De Chezlo
SOLEIL LEVANTde Chi Li
Roman - 150 pages
Editions Actes Sud - mai 2005
Editions poche Babel Actes Sud - juin 2008
Zhao Shengtian et la jeune Li Xiaolan se marient. Loin d'être une cérémonie des plus solennelle, cette fête présage de suites assez compliquées. En effet, elle dégénère en bagarre, puis le voyage de noces est annulé à cause d'un contretemps contrariant : Li Xiaolan est enceinte. C'est la panique, les deux jeunes gens ne sont pas prêts à garder un enfant dont ils ne pourront pas s'occuper. En effet, sans situation professionnelle ni ressources suffisante, ils s'achemineraient vers de grandes difficultés de cette Chine des années postmaoïste : obtenir une autorisation de naissance, affronter les déceptions familiales s'il s'avère que l'enfant est une fille, trouver une nourrice peu coûteuse dans le vivier des incompétentes qui débarquent des campagnes, etc Après hésitations, ils se lanceront dans l'hasardeuse aventure, avec son lot de surprises, de chamboulements, de joies, de luttes et de détresses.
Quand mes yeux sont tombés sur ce détail du tableau de Georges de La Tour (Le Nouveau-Né, vers 1648) en couverture dans un rayonnage de la bibliothèque, mes bras se sont naturellement emparés du livre. Ce visage diaphane brillant, ce nez si neuf et vulnérable, l'emmaillotage...
Extrait :"Mais il est plus facile de parler que d'agir, ce que, pour l'heure, Zhao Shengtian et Li Xiaolan ne savaient pas encore.Quand Li Xiaolan fut rentrée de l'hôpital, les malaises de la grossesse s'accentuèrent. Sa mère l'appelait régulièrement pour l'encourager à bien se nourrir :- Lanlan, si tu vomis, il faut manger. Tu dois considérer que la nourriture est un médicament, et que la grossesse est une guerre.Et Li Xiaolan se rendit aux arguments de sa mère."
L'histoire de Soleil Levant, prénom donné à leur enfant, se lit avec intérêt par l'ancrage dans une société chinoise en évolution, incarnée par ce jeune couple à la fois baignant dans les traditions familiales et les absurdités administratives, et à la fois en y portant un regard critique ou en exprimant clairement leur désaccord. Leur rébellion est évoquée avec humour, mais pour autant, on ressent totalement la gravité de l'enjeu et les sincères découragements qu'ils rencontrent, leur courage, leur alliance pour affronter ce qui se présente à eux, et puis leur maturité au bout du compte.Sur la forme par contre, un style assez banal sans grande plus-value. Au final un roman court comme une petite fable documentaire de la parentalité en Chine.
L'avis de Lectovore - Lectovore

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lorraine De Chezlo 64 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines