Magazine Voyages

Conjoint expatrié : perte d’identité et présentation de soi

Publié le 14 mai 2012 par Veroniquemp

Conjoint expatrié : perte d’identité et présentation de soi

Conjoint expatrié : perte d'identité et présentation de soi

Lors de votre expatriation, avez-vous déjà ressenti ce sentiment bizarre de ne plus vraiment avoir d’identité, de ne plus pouvoir vous définir par rapport à ce que vous êtes ou faites mais uniquement par rapport à votre conjoint ? 

Voici quelques cas de figures dans lesquels vous vous retrouverez sûrement et surtout des solutions pour tourner à votre avantage ce genre de situation. 


Les questions remettant en cause l’identité du conjoint expatrié


  • Vous êtes arrivés depuis un mois à Pétaouchnock et vous participez pour la première fois à une soirée. Un local vous demande ce qui vous amène dans sa charmante ville et vous répondez en souriant : « j’ai suivi mon conjoint pour son travail » parce que c’est tout simplement la réalité. Votre interlocuteur s’en réjouit. S’il est poli, il continuera la conversation en vous demandant classiquement si vous vous y plaisez et pour combien de temps vous allez y vivre. Rarement votre interlocuteur vous demandera alors ce que vous faites dans la vie. Cette situation peut se reproduire plusieurs fois de suite. Vous prenez alors conscience de votre perte d’identité. Vous n’existez qu’à travers le statut de votre conjoint. 
  • Vous êtes arrivés depuis un mois à Pétaouchnock et vous participez pour la première fois à une soirée. Un local vous demande ce que vous faites dans la vie. Vous ne savez pas trop quoi lui répondre : vous ne faites plus rien pour l’instant parce que vous avez suivi votre conjoint en expatriation. Une fois de plus, se pose la question de votre propre identité personnelle et professionnelle. Vous devez la reconstruire et assumez que vous vivez à travers le statut de votre conjoint. 

Les stratégies de présentation du conjoint expatrié


Partir en expatriation en tant que conjoint accompagnateur n’est pas forcément valorisant et l’identité en prend un coup surtout si celle-ci passait principalement par la sphère professionnelle. Deux solutions principales sont envisageables :
  • Avoir posé les bases de son projet personnel et professionnel en amont de son expatriation. 
  • Avoir des stratégies de présentation toutes faites en fonction de la situation et de la question posée. 
Bien sûr, tout cela est plus facile à dire qu’à faire mais l’exercice en vaut la peine. 
A titre d’exemple, voici mes propres stratégies de présentation. Rassurez-vous, je n’y suis pas parvenue du jour au lendemain. 
  • A la question « Qu’est-ce qui vous a amené à Chicago ? », je réponds toujours dans un premier temps le travail de mon conjoint et je m’empresse d’ajouter que j’y ai trouvé mon compte en écrivant des guides sur la ville puisque je suis écrivain et rédactrice indépendante. Il me sera facile d’adapter cette réponse à ma prochaine destination. 
  • A la question « Que faites-vous dans la vie ? », je n’ai plus trop de problèmes pour y répondre puisque j’ai désormais une carrière nomade de rédactrice – écrivain. Il m’a néanmoins fallu du temps pour oser me sentir légitime et me présenter ainsi « naturellement ». Mon projet de livre Finding Your Feet In Chicago qui va bientôt aboutir y a largement contribué. 
Et vous, avez-vous eu ce sentiment de perte d’identité en partant en expatriation ? Quelles sont vos stratégies de présentation en tant que conjoint expatrié ? Partageons nos expériences pour mieux vivre notre expatriation. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Veroniquemp 1045 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine