Magazine Culture

Alfred Hitchcock (1899-1980) : le Londres du « maître du suspense »

Publié le 15 mai 2012 par Regent's Park

Même s’il vécut longtemps aux Etats-Unis et acquit la nationalité américaine, le cinéaste Alfred Hitchcock demeure le plus grand nom du film britannique. Le maître du suspense, réalisateur très prolifique notamment de Rebecca (1940), Psychose (1960) ou Les oiseaux (1963) était né en 1999 à Leytonstone, est de Londres, un quartier où le tueur de prostituées Jack L’Eventreur sévissait une dizaine d’années plus tôt.

Du Londres du jeune Alfred à celui d’aujourd’hui, voici des lieux que vous ne pourrez jamais aller voir, d’autres que vous pouvez encore voir, qu’ils soient de l’époque de « Hitch » ou des constructions récentes lui rendant hommage.

Hauts lieux hitchcockiens disparus à jamais

-Maison natale d’Hitchcock (517 High Road, Leytonstone) : cette maison qui n’est pas devenue un musée comme on aurait pu l’espérer a été remplacée par une station-service… What a pity! *

-Academy Cinema (quartier Leytonstone) : le cinéma fétiche d’Hitchcock enfant était devenu le Century Cinema avant sa destruction en 1983. Too late! **

Hauts lieux hitchcockiens d’époque où vous rendre

-Old Bailey (Old Bailey Street) : il s’agit de la cour criminelle de Londres où Hitchcock enfant aimait aller écouter les procès et d’où il tira plus tard l’inspiration pour ses films. Aujourd’hui, on peut toujours venir écouter un procès, à condition d’être âgé d’au moins 14 ans. On vient écouter ce qui se passe dans cet édifice par intérêt pour le droit, pas pour le sensationnel, prévient le site officiel de Londres.

-Musée de cire Madame Tussauds (Baker Street) : Alfred enfant adorait visiter The Chamber of Horrors où il pouvait admirer les statues de cire de victimes de la Révolution française ainsi que de célèbres meurtriers et criminels. Le futur cinéaste était loin de se douter qu’il aurait un jour sa statue dans cette célèbre Chambre des Horreurs.

Hauts lieux hitchcockiens récents

-Station de métro Leytonstone (sur Central Line) : depuis 2001, dix-sept mosaïques kitschissimes à la gloire de la vie et de l’œuvre d’Alfred Hitchcock ornent la station, pour faire suite au centenaire du monsieur célébré en 1999.

-Sir Alfred Hitchcock Hotel (147 Whipps Cross Road) : cet hôtel de Leytonstone rend hommage à l’enfant du quartier et a décoré certains murs de ses portraits. Cet hôtel ne plongerait pas pour autant les fans dans une ambiance à la Psychose et recevrait des critiques de touristes mitigés…

F.A

Sources : Télérama et Wikipédia

http://www.youtube.com/watch?v=BX8pvgDS31A&feature=related

Vidéo d’Alfred Hitchcock, série de films courts à suspense Alfred Hitchcock Presents, episode : The Older Sister (1956).

*Quel dommage !

**Trop tard !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Regent's Park 552 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine