Magazine Cuisine

Comment fabrique-t-on du beurre facile à tartiner ?

Par Bastienb

Comment fabrique-t-on du beurre facile à tartiner ?J’ai toujours été récalcitrant devant le beurre facile à tartiner : il faut avoir des convictions solides dans la vie.
Parce que c’est certes plus pratique, mais tout de même, ça a quand même une sale gueule…
[hop]
C’est visiblement plus gras (plus proche de la margarine que du beurre) et je me demandais surtout comment les industriels réussissaient à maintenir mou un beurre stocké au frigo : je soupçonnais pour ma part l’ajout de quelques produits chimiques aussi suspects que mystérieux…
[hop]
Suspicion confirmée quand j’ai eu l’idée de cet article, et que mes premières recherches m’ont aiguillé vers des recettes maisons de beurre à tartiner… Saviez-vous que certaines recettes consistent à prendre une motte de beurre, à la ramollir et à la mélanger avec de l’œuf et de l’huile de colza ? Ça a l’air appétissant comme ça, non ?
[hop]
Au final… Les industriels de l’agro-alimentaire, auxquels je voue une confiance mesurée, utiliseraient pourtant un procédé tout à fait sain et connu, celui de la cristallisation fractionnée (rien à voir avec Flaubert !) : après fabrication, le beurre est fondu puis lentement refroidi. Une partie de la masse refroidit plus vite et durcit ; le reste sera prélevé, malaxé et reconditionné comme beurre « facile à tartiner ».

Finalement, donc, ça a l’air correct.

Article simultanément publié sur Memesprit.fr (dans une version moins allégée en gras

:-)
)


========================================
Consultez l'article complet sur le site Culture Générale


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bastienb 57371 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine