Magazine Culture

Victorin Lurel, Christiane Taubira et George Pau-Langevin : trois ministres pour les Outre-Mers

Publié le 17 mai 2012 par Halleyjc

Victorin Lurel, Christiane Taubira et George Pau-Langevin : trois ministres pour les Outre-MersVictorin Lurel, Christiane Taubira et George Pau-Langevin : trois ministres pour les Outre-MersVictorin Lurel, Christiane Taubira et George Pau-Langevin : trois ministres pour les Outre-MersVictorin LUREL a déjà occupé le site magique de la rue OUDINOT et règne sur la vaste planête OUTRE-MER. Il lui faudra gérer et l'ESPACE et le TEMPS.

http://www.outre-mer.gouv.fr/?victorin-lurel-homme-fort-de-la-gauche-en-guadeloupe-et-m-outre-mer.html

La Guadeloupéenne de Paris, Georges PAU(LANGEVIN saura sans doute faire honneur à son Pays dans un ministère de la réussite éducative qui se justifie parfaitement dans la situation actuelle.

La Guyanaise récompensée de son soutien à François HOLLANDE, saura peut-être aider la justice OUTRE-MER à se mettre à niveau (Prisons, Palais de Justice, Moyens humains et matériels...). En Guadeloupe on suivra avec intérêt son attitude face au LKP.

Victorin Lurel, Christiane Taubira et George Pau-Langevin : trois ministres pour les Outre-Mers

Jacques Gillot, le Sénateur de la Guadeloupe et Président du Conseil Général, salue la nomination de trois ultramarins au gouvernement dirigé par le Premier Ministre, Jean Marc Ayrault, en la personne de Victorin Lurel, Christiane Taubira et George Pau-Langevin. Jacques Gillot a ainsi adressé ses très chaleureuses félicitations à Victorin Lurel à l’occasion de sa nomination au  poste de Ministre des "Outremers". Pour l’exécutif départemental, cette promotion vient consacrer son engagement sans faille au sein du Parti Socialiste au service des intérêts des territoires ultramarins  et son formidable travail de terrain, aux côtés des partis de l’ensemble du socle de la gauche et de ses soutiens pour faire triompher en Guadeloupe et dans tout l’Outremer, les valeurs de justice, de progrès et de solidarité. Jacques Gillot a également exprimé sa grande satisfaction quant aux nominations de Mesdames George Pau Langevin et Christiane Taubira "ultramarines" de talent et de valeur dont la très grande compétence en feront d’indéniables atouts dans la conduite des affaires de la Nation.

ZANDRONIS est KO debout !

C'est peut-être le moment de citer Victorin LUREL dans le texte tout en ayant un regard conscient sur le maintenant longue liste des Ministres Guadeloupéens qui se sont succédés depuis Roger BAMBUCK, Lucette MICHAUX-CHEVRY (deux fois), Marie-Luce PENCHARD.

«  Aux Antilles, le partage de notre identité-relation, riche de mélanges et de fraternités, n'exonère malheureusement pas certains d'entre nous d'accès de cécité, comme dans l'Hexagone ! Les équilibres restent fragiles, la braise du racisme peut aussi couver sous la cendre d'une certaine abondance. La crise économique a favorisé, début 2009, la désignation de boucs émissaires, de responsables des difficultés matérielles que rencontraient les Antillais. Je n'ai pas reconnu mon île dans ces heures troublées ! Une poignée d'exaltés a voulu confisquer la véritable essence de l'identité guadeloupéenne et a cherché à diviser et à dresser les Guadeloupéens les uns contre les autres. La question de l'identité guadeloupéenne était lamentablement instrumentalisée à des fins politiciennes par une partie du mouvement indépendantiste et nationaliste, déguisé en mouvement syndical. Beaucoup d'élus, à gauche et à droite, n'ont pas réagi, voire ont tacitement adhéré. Avec le soutien de quelques rares amis politiques, je suis intervenu pour rappeler à la raison la population qui a mis quelques jours à se ressaisir. C'est avec ces amis, de gauche principalement, mais aussi de droite pour certains, avec ces amis dotés d'une ossature morale que j'ai, l'année suivante, constitué une liste aux élections régionales. Cette liste a été la seule de France élue au premier tour avec près de 57 % des suffrages. Cette victoire massive des valeurs humanistes sur le populisme et l'instrumentalisation raciste des difficultés des Guadeloupéens m'a d'abord rassuré sur la santé de notre société et a consolidé en moi la conviction de la valeur du combat politique ». ( pp. 31-32 ).

On se souvient que le nouveau ministre des Outres-mers avait dressé un tableau au vitriol des cinq ans de présidence Sarkozy en outre-mer et avait notamment dénoncé les désengagement de l'Etat et un « largage budgétaire généralisé » des territoires ultra-marins. Aura-t-il les moyens pour faire à sa main ! Rien ne transparrait pour le moment.

Bonne chance à nos trois compatriotes "ULTRA MARIN" dans cette délicate étape socialiste de notre "Histoire de France".

Victorin Lurel, Christiane Taubira et George Pau-Langevin : trois ministres pour les Outre-Mers


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Halleyjc 1348 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines