Magazine Cinéma

Le Secret de la Planète des Singes

Publié le 17 mai 2012 par Olivier Walmacq

Une mission est lancée pour retrouver George Taylor. John Brent l'unique survivant du crash de cette navette va vite découvrir qu'il est sur "la Planète des singes"...

Affiche de 'Le Secret de la planète des singes'

La critique secrète de Borat

Suite au succès amplement mérité de l'adaptation du roman phare de Pierre Boulle, la Fox commande une suite à La Planète des singes.
Charleton Heston hésitera plusieurs fois avant de se retrouver dans Le secret de la Planète des singes, notamment parce qu'il jugeait inutile de donner une suite à un film suffisament bon. Néanmoins, par amitié envers le producteur Richard D Zanuck, l'acteur a fini par dire oui tout en donnant des indications.
D'abord, son personnage devait mourir (ce qui est le cas dans cet opus désolé pour le suspense) mais surtout il ne devait pas avoir de cachet pour le peu d'apparitions qu'il fait dans le film. Néanmoins, il en aura bien un dont il donnera la totalité à l'école de son fils! C'est le directeur qui devait être content! Kim Hunter, Maurice Evans et Linda Harrison reprennent leur rôles respectifs mais pas Roddy McDowall, alors en plein tournage d'un autre film. Il est remplacé par un certain David Watson.
Il reprendra son rôle dès le volet suivant. Le réalisateur n'est autre que Ted Post, réalisateur connu pour Pendez les haut et court et surtout Magnum force, second volet (tiens donc!) des aventures de l'Inspecteur Harry.

Kim Hunter, James Franciscus, Linda Harrison dans Le Secret de la planète des singes

Cette suite marchera une nouvelle fois mais se révèlera assez décevante de par certaines directions employées pas totalement crédibles.
Le film commence par une mission de sauvetage de George Taylor, le héros du premier volet. Nous l'avions quitter devant une aberration filmique, la Statue de la Liberté. Nous ne sommes pas sur une planète quelconque, nous sommes bel et bien sur Terre et à un âge avancé. John Brent est le seul survivant de l'expédition et finit par rencontrer Nova, la compagne de Taylor. Ensemble, ils vont le chercher aidé par Cornélius et Zira. Malheureusement, Zaïus est toujours présent et plus impitoyable. Le scientifique cinglé est bien parti pour éradiquer définitivement la race humaine.
Pour cela, rien de mieux que de suivre nos deux spécimens en voie d'extinction. Ces derniers découvrent la station de métro de New York complètement dévastée. C'est là où s'est installé une sorte de secte ayant un grand pouvoir de télékinésie.
C'est à partir de ce moment que le film commence sérieusement à connaître des signes d'esoufflement.

James Franciscus, Linda Harrison dans Le Secret de la planète des singes

Pas que l'on s'ennuie bien au contraire, mais l'ensemble se révèle vraiment insignifiant et l'arrivée de la secte est particulièrement ridicule.
Fallait oser le coup des enfants de l'atome! De plus, le héros n'est pas intéressant et son interprète James Franciscus n'est pas très charismatique.
Son jeu n'est pas terrible et cela n'aide pas vu qu'on doit attendre le dernier quart d'heure pour retrouver enfin Charlton Heston.
Surtout que pendant les trois quarts du temps il est en roue libre. Post ose même le coup du portail invisible !
On se croirait presque par moments dans une série B. Néanmoins ce volet a le mérite d'avoir un final intéressant à l'image de celui du premier.
Finalement, les Singes sont aussi stupides que les Hommes dans leur avidité de pouvoir, prêt à tout pour contrôler l'autre. Comme je le disais dans mon précédant article, on n'est vraiment pas loin de la dictature pure et dure.
De plus, le film fait le lien avec la Guerre Froide et surtout la crise de Cuba. Cette suite est probablement le plus mauvais volet de la saga avec le bouseux remake de Burton. Néanmoins il se laisse voir même si les longueurs et quelques moments font vraiment tiquer.

Maurice Evans dans Le Secret de la planète des singes

Un volet en dessous du premier, partant parfois dans des directions obscures.

Note: 12/20


Le secret de la planète des singes bande-annonce par 110laurent


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines